/entertainment/music
Navigation

Tool bat des records

L’attente en vue de la sortie de l’album Fear Inoculum atteint des proportions inattendues

Le chanteur Maynard James Keenan.
Photo capture d’écran YouTube Le chanteur Maynard James Keenan.

Coup d'oeil sur cet article

Qui est-ce qui bat des records sur les palmarès du magazine Billboard ces jours-ci ? Non, ce n’est pas Drake. Ed Sheeran ? Taylor Swift ? Non plus. Le chouchou du moment est le groupe rock Tool.

À moins de deux semaines de la parution de son très attendu cinquième album Fear Inoculum, la formation « rock-métal-progressive-alternative », qui a atteint un statut de groupe culte auprès de ses plus fervents admirateurs, fait fi de la croyance contemporaine selon laquelle le rock n’est plus qu’un courant marginal dans l’industrie musicale.

La pochette de Fear Inoculum
Photo courtoisie
La pochette de Fear Inoculum

Aidés, il faut le dire, par leur apparition toute récente sur les principaux sites d’écoute en continu, les quatre albums précédents de Tool – Undertow, AEnima, Lateralus et 10,000 Days – pointent tous dans le top 20 du Billboard 200, le classement hebdomadaire des albums les plus populaires aux États-Unis.

La pièce-titre de Fear Inoculum est pour sa part devenue la plus longue chanson (10 minutes et 20 secondes) à se tailler une place, la 93e en l’occurrence, dans le Hot 100, le prestigieux palmarès des chansons les plus populaires que le Billboard publie depuis 1958.

Un autre exploit digne de mention : le quatuor mené par le chanteur Maynard James Keenan a arraché la première place du Artist 100, un classement basé sur les ventes et les activités sur les réseaux sociaux qui couronnent habituellement les vedettes de la pop ou du hip-hop.

C’est sans compter les marques fracassées dans les palmarès exclusivement dédiés à la musique rock. Ainsi, au chapitre des ventes de chansons numériques, Tool occupe les dix premières positions, un fait d’armes unique en son genre.

Menaces de mort

Un tel engouement s’explique certainement par l’adoration dont fait l’objet Tool. Mais ce n’est pas tout. Les 13 années qui se sont écoulées depuis la parution de leur dernier album, en 2006, ont testé au maximum la patience de leurs fans.

L’impatience a même atteint des proportions alarmantes chez au moins un de leurs admirateurs. Le batteur Danny Carey a révélé, lors d’une entrevue récente, qu’un individu avait proféré des menaces de mort à Keenan en raison du long délai avant la parution de Fear Inoculum.

La patience des fans sera-t-elle récompensée ? Pour l’instant, une seule critique a été publiée, celle du magazine britannique NME, et elle est dithyrambique. « Un album qui valait l’attente », précise le journaliste qui lui a décerné cinq étoiles sur cinq.


► L’album Fear Inoculum paraîtra le 30 août.