/sports/football
Navigation

Un autre grief d’Antonio Brown

Un autre grief d’Antonio Brown
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Bien déterminé à avoir gain de cause contre la NFL, le receveur de passes des Raiders d’Oakland Antonio Brown a déposé un nouveau grief afin de pouvoir utiliser son casque protecteur durant la prochaine saison.

C’est ce qu’a révélé le site NFL.com, lundi, le jour même durant lequel le vétéran a rejoint ses coéquipiers au camp d’entraînement après avoir raté quelques séances en guise de protestation. Un premier grief avait été rejeté le 12 août et cette fois, le principal concerné tentera de convaincre un arbitre en insistant sur la période de grâce d’un an à laquelle il a droit - selon lui - pour porter son casque. Ce dernier a été jugé non réglementaire, mais aux yeux de Brown, la NFL applique ses règlements de façon arbitraire.

Le site de la ligue a précisé qu’une décision pourrait être rendue rapidement. Cependant, aucune date exacte à ce sujet n’a été évoquée.

Par ailleurs, Brown s'est présenté sur le terrain mardi avec un casque réglementaire, a indiqué l'entraîneur-chef Jon Gruden aux médias.

De multiples controverses

Échangé aux Raiders par les Steelers de Pittsburgh en mars, le vétéran continue de faire parler de lui. Il est débarqué au complexe d’entraînement du club en montgolfière, avant de manquer quelques séances en raison d’une possible blessure au pied. Il a été possible d’apprendre qu’il souffrait d’engelures graves, puisqu’il ne portait pas l’équipement adéquat lors d’une thérapie dans une chambre cryogénique au cours d’un voyage en France.

Puis, Brown a menacé la NFL de se retirer s’il ne pouvait plus jouer avec son casque de prédilection dont le modèle est considéré dangereux par la ligue. Peu impressionné par les agissements du receveur-étoile, le directeur général du club californien, Mike Maycock, a affirmé récemment qu’il devait choisir entre les Raiders et la retraite.

L’an passé ne fut pas de tout repos non plus pour celui ayant récolté 1297 verges et 15 touchés en 104 réceptions pendant la campagne 2018. Il a été entre autres impliqué dans une polémique avec le quart-arrière des Steelers Ben Roethlisberger et ne s’est pas présenté à certains entraînements.

À l’extérieur du terrain, il a été appréhendé pour excès de vitesse en août et en octobre, il a fait l’objet de deux poursuites judiciaires pour une histoire datant du mois d’avril 2018; à cette occasion, il aurait causé des dégâts à l’intérieur d’un condominium en lançant des objets à partir d’un balcon au 14e étage.