/sports/football
Navigation

«Nous sommes rendus à une autre étape»

L’entraîneur Dave Parent croit que son équipe sera méconnaissable cette saison

Camp de football printanier des titans de limoilou
Photo d'archives, Daniel Mallard Dave Parent

Coup d'oeil sur cet article

Dave Parent est convaincu que les Titans de Limoilou se retrouvent dans une bien meilleure position que l’an dernier alors qu’ils ont raté les séries éliminatoires pour la première fois de leur histoire.

« Nous sommes rendus à une autre étape, a assuré l’entraîneur-chef des Titans dont la troupe a terminé au dernier rang avec une fiche d’une victoire et huit revers en 2018. Nous avons fait un pas de côté pour en faire deux en avant. Nous avons beaucoup grandi l’an dernier et j’ai aimé la façon dont les gars ont terminé la saison même si les résultats n’étaient pas au rendez-vous. Nous avons perdu trois de nos quatre dernières parties sur la dernière série du match. Nous sommes plus matures physiquement et ça va faire une grosse différence. »

« Nous sommes à l’année deux avec notre noyau de joueurs et nous sommes en avance sur notre plan de développement, de poursuivre Parent. Nous avons maintenant de la profondeur, ce qui nous avait nui au cours des deux dernières années. On n’a pas le choix d’avoir de la profondeur en Division 1. Nous sommes vraiment sur la bonne voie avec deux lignes solides. Deux préparateurs physiques ont travaillé avec les gars tout l’hiver. »

Groupe prometteur

Reconnus pour leur éthique de travail dans le passé, les Titans manquaient de talent à certaines positions. « Au niveau des habiletés, on lutte maintenant à armes égales avec nos adversaires, a raconté Parent. Le talent est là. Ce fut difficile au niveau des habiletés pendant quelques années. »

Le demi inséré Louis-Félix Doyon abonde dans le même sens.

« Dans le passé, on disait des Titans qu’ils avaient du cœur, mais pas de talent alors que cette année on possède les deux et ça va paraître. Nous avons le potentiel pour réussir des jeux explosifs à toutes les positions. »

Si les Titans entendent privilégier l’utilisation de leurs trois quarts-arrières, ils iront aussi par comité à la position de porteur de ballon. « Nous avons toujours fonctionné par comité et nous allons continuer, a indiqué Parent. Nous avons un bon groupe. Natan Girouard-Langlois verra beaucoup d’action, mais Vincent Robitaille ainsi que les recrues Olivier Savard et Camil Gilot verront aussi de l’action. Ce sont deux recrues de premier plan. »

Éléments clés

Les secondeurs Antoine Pomerleau et Olivier Ruest, une recrue très convoitée, seront des éléments clés de la défensive des Titans selon Parent. « Antoine amène de la stabilité et sa présence va faire une grosse différence. Quant à Olivier, c’est un joueur d’exception. Ses qualités athlétiques sont supérieures à la moyenne et il aura un impact rapidement. »

« Sur la ligne défensive, nous étions très jeunes l’an dernier, d’ajouter Parent. Enzo (Pepe Esposito) a connu un début difficile, mais il joue actuellement du très, très bon football. À sa deuxième saison, il sera un élément important de notre unité défensive. »

Louis-Félix Doyon a hâte au premier match

Les Titans fondent de grands espoirs sur le demi inséré Louis-Félix Doyon qui s’est entraîné avec l’équipe mercredi.
Photo Stevens LeBlanc
Les Titans fondent de grands espoirs sur le demi inséré Louis-Félix Doyon qui s’est entraîné avec l’équipe mercredi.

Louis-Félix Doyon a hâte de sauter sur le terrain pour dévoiler la nouvelle mouture des Titans.

« J’ai hâte de montrer ce que les Titans peuvent faire, a mentionné le demi inséré de 2e année. Tous les gars sont affamés et on a la chance de frapper un gros coup en partant en affrontant André-Grasset. »

« Parce que j’aime obtenir des résultats quand je travaille fort, ça ne faisait pas mon affaire quand Dave (Parent) parlait du processus l’an dernier, mais ce fut profitable et nous avons grandi, de poursuivre Doyon qui évoluera pour une deuxième saison avec son frère Édouard qui joue comme demi défensif. On réagit mieux quand nous rencontrons des embûches au lieu d’avoir la tête entre les fesses. Nous sommes plus unis. Les gars se lèvent maintenant quand ça ne fonctionne pas et Dave n’a pas besoin d’intervenir. »

À l’écart pendant plusieurs parties l’an dernier en raison d’une fracture à un poignet dès le deuxième match de la saison, Antoine Pomerleau est de retour en santé et Parent prévoit que la présence de son secondeur intérieur fera une grosse différence.

« Nous avons beaucoup de profondeur et les gars ont faim, a mentionné Pomerleau. Nous avons pris beaucoup de vitesse pendant l’hiver. La saison 2018 a été une année d’apprentissage et des jeunes ont vu plus rapidement que prévu. Cette expérience va nous servir cette année. »

Trois quarts

Les Titans prévoient miser sur un monstre à trois têtes pour diriger leur offensive. Félix Lacasse n’y voit pas de problème. « Les entraîneurs vont faire ce qu’ils pensent le mieux pour l’équipe et ce n’est pas un problème, a souligné le pivot de 2e année. Je suis plus à l’aise dans le système et l’expérience acquise l’an dernier va payer. Nous sommes une équipe différente. On a retrouvé l’identité des Titans, soit d’être intense et de ne jamais arrêter. »

Les deux autres quarts-arrières sont Zachary Michaud qui possède de très bonnes qualités athlétiques et qui peut aussi évoluer comme receveur et la recrue Pierre-Luc Michaud. « Le plan n’a pas changé et nous avons été très honnêtes avec les trois, a précisé Parent. Ils savent à quoi s’attendre et on prendra une décision à chaque semaine pour déterminer qui sera notre partant. »