/news/health
Navigation

Opération réussie pour le garçon aux 100 crises d’épilepsie par jour

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune garçon de deux ans aux prises avec des crises d’épilepsie très agressives a vu sa qualité de vie grandement améliorée après avoir subi une délicate intervention chirurgicale au cerveau en juillet dernier.

 • À lire aussi: L'épilepsie, une maladie méconnue qui frappe particulièrement les jeunes

Théo Gallant faisait entre 50 et 100 crises d’épilepsie quotidiennement en raison d’une maladie génétique, la sclérose tubéreuse de Bourneville, qu’on lui a diagnostiquée alors qu’il n’avait que quatre mois.

Il devait être constamment surveillé par ses proches en raison de ses nombreuses crises.

Le garçon avait déjà subi une première opération en mai 2018, où les médecins lui avaient enlevé une partie du cerveau.

«Il avait vraiment deux régions principales qui causaient les crises: une en arrière et une en avant. On a commencé par enlever la région en arrière. Ça n’a pas aidé. Donc là, on a procédé, avec tous les tests qu'on a faits, à la partie plus en avant», a expliqué le Dr Alexander Weil, neurochirurgien au CHU Sainte-Justine.

Pour sa mère, Catherine Gratton, c’est un véritable miracle.

«Le plus grand risque, c’était que son côté droit reste paralysé. Le médecin a essayé d’enlever le plus possible la partie «malade» du cerveau, tout en préservant sa motricité. Les crises ont beaucoup diminué, on en a compté cinq par jour, donc c’est une grosse différence. C’est une nouvelle vie pour Théo», a-t-elle raconté en entrevue à TVA Nouvelles.

Le garçonnet devra se soumettre à plusieurs étapes au cours des prochaines semaines afin de progresser en faisant, entre autres, de la réadaptation, de l’ergothérapie et de la physiothérapie.

«C'est certain qu'il faut continuer le processus de réadaptation. Comme j'ai dit, on veut qu'il atteigne son plein potentiel. Donc, ça passe justement par de la physio, de l'ergothérapie, l'orthophonie», a précisé le Dr Philippe Major, neurologue au CHU Sainte-Justine.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions