/sports/hockey
Navigation

Un contrat pour Colin White

Un contrat pour Colin White
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Colin White a signé un nouveau contrat avec son équipe et touchera 4,75 millions $ en moyenne par année au cours des six prochaines saisons.

Le principal intéressé gagnera 4 millions lors de chacune des deux années à venir. Son salaire passera à 4,75 millions $ pour les trois saisons suivantes, tandis que pour 2024-2025, il aura droit à 6,25 millions $.

«[Une entente à long terme], c’est ce que les deux parties voulaient, a affirmé White, selon des propos rapportés par le quotidien "Ottawa Sun". Je crois sincèrement aux Sénateurs, avec le jeune groupe que nous avons. C’était la bonne décision pour moi et Ottawa.»

White, 22 ans, a récolté 14 buts et 27 mentions d’aide pour 41 points en 71 rencontres durant la dernière campagne, tout en conservant un différentiel de -24.

«Nous n’avons eu qu’un aperçu de son potentiel, a indiqué le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion. Il travaille dans les deux sens de la patinoire et les partisans ne réalisent pas à quel point il est rapide. Selon nous, il a fait plusieurs pas dans la bonne direction.»

À Ottawa pour y rester

Choix de premier tour, le 21e au total, du club ontarien en 2015, l’Américain a totalisé 94 rencontres en carrière dans la LNH.

L’ancien de Boston College était joueur autonome avec compensation depuis qu’il a terminé son contrat d’entrée.

Pendant qu’il attendait que sa situation contractuelle se règle, White a toujours cru qu’il allait s’entendre avec son équipe.

«La possibilité de ne pas être au camp d’entraînement ne m’a jamais traversé l’esprit, a-t-il dit. Dès le départ, j’ai dit à mon agent [Kent Hughes] que je voulais rester ici.»

Pas de pression

En dépit de sa nouvelle entente, White ne croit pas qu’il aura davantage de pression sur les épaules en 2019-2020.

«Selon moi, j’aurai peut-être même moins de pression, a-t-il lancé au réseau Sportsnet. Tout ce que j’ai à faire, c’est de jouer pendant six ans et m’amuser. J’ai comme objectif de dépasser les attentes qui viennent avec mon contrat et continuer à m’améliorer de toutes les manières possibles.»