/misc
Navigation

Une nouvelle vision chez les Stingers

Coup d'oeil sur cet article

Brad Collinson a tout un défi devant lui. L’entraîneur en sera à sa première saison complète à la barre des Stingers de l’Université Concordia et devra composer avec une formation de 40 recrues.

L’entraîneur désire amener une nouvelle philosophie à l’organisation, et ce, grâce à un nouveau personnel d’entraîneurs expérimentés.

Même si elle a terminé au dernier rang l’an dernier, à égalité avec l’Université McGill et l’Université Sherbrooke avec une fiche de deux victoires et six revers, Collinson est sûr que son équipe peut faire mieux cette saison.

«Je veux effectuer un retour aux sources, a expliqué Brad Collinson en entrevue à TVA Sports. Je veux que les Stingers soient reconnus comme étant une équipe qui joue fort et qui est très physique. C’est l’image que je veux amener.»

Pour ce faire, Collinson a fait confiance à quatre anciens du Rouge et Or, lui qui a déjà été l’adjoint de Glen Constantin à Québec.

Le coordonnateur offensif Alex Surprenant, l’entraîneur de la ligne offensive Karl Monjoie, le coordonnateur des unités spéciales Guillaume Bourassa et le responsable des receveurs Seydou Junior Haidara joignent ainsi les rangs des Stingers. Collinson a également fait une grosse acquisition durant la saison morte alors que l’ancien joueur des Alouettes et ancien entraîneur dans la Ligue canadienne de football Ed Philion a également rejoint le navire.

«C’était important de ramener du monde que je connaissais, j’ai vu la progression de ces gens-là lorsque je les côtoyais avec le Rouge et Or. Nous sommes des anciens du Rouge et Or, mais notre vision des choses et notre philosophie seront carrément différentes», a affirmé Collinson.

Compter sur l’aide des joueurs

Pour réaliser ses objectifs, Collinson pourra compter sur plusieurs joueurs de talent, notamment Kevin Foster, qui a récolté plus de 900 verges au sol la saison dernière avec le Cégep Vanier et le quart-arrière Adam Vance, qui souhaite rebondir après une saison plutôt difficile.

«Avec notre nouveau coordonnateur offensif, j’ai remarqué que le niveau de jeu d’Adam a déjà augmenté, j’ai hâte de le voir jouer en début de saison», a mentionné l’entraîneur des Stingers.