/sports/baseball/capitales
Navigation

Une offensive opportuniste rachète une mauvaise relève

Une offensive opportuniste rachète une mauvaise relève
Photo JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales sont arrivés prêts pour le deuxième match de la série qui les oppose aux Champions d’Ottawa. Grâce à quatre points inscrits tôt dans la rencontre et profitant des erreurs adverses, les Capitales ont réussi à faire oublier une relève plus qu’erratique de Sean Cruz pour l’emporter 11 à 4 mercredi, au Stade Canac.

«La victoire est plaisante, mais c’est dommage pour Richardson que Cruz lui ait bousillé son match. On aurait laissé Richardson sur la butte, mais il s’est fait opérer il y a plus ou moins un an et on ne veut pas briser sa carrière. David n’a pas eu mal au bras, mais on ne lui donnera pas plus que cinq ou six manches dans ses prochains départs », a laissé entendre le gérant des Capitales Patrick Scalabrini après la victoire, alors que la chanson ‘’Don’t Stop Believin’ ‘’ résonnait dans la chambre des joueurs.

Avant la partie, la tâche s’annonçait ardue pour les frappeurs des Capitales, ayant comme mandat d’affronter le deuxième meilleur lanceur de la Can-Am dans la catégorie des retraits au bâton (99), Danny Garcia.

Après deux points inscrits dès la manche initiale, la chance a souri aux Capitales en deuxième. Après que Jessy Hodges et David Salguerio se soient rendus sur les sentiers, un ballon de routine mal jugé a profité aux hommes de Scalabrini. Le voltigeur de droite des Champions s’est tout simplement trop avancé, avant de voir le ballon de Yordan Manduley lui tomber dans le dos. Les Capitales ont profité de cette erreur pour inscrire deux autres points.

Cruz gâche presque tout

Mené par un Richardson en pleine possession de ses moyens, qui n’a accordé qu’un mince coup sûr, le match semblait être une partie de plaisir pour les joueurs de Capitales, jusqu’en début de sixième manche.

Le releveur Sean Cruz a presque tout gâché le travail de ses coéquipiers en permettant aux Champions de créer l’égalité. Heureusement, Jack Charleston est venu calmer les ardeurs des visiteurs.

Les Capitales ont démontré du caractère à leur tour au bâton. Après avoir vu la défensive des Champions rater un relais au deuxième but qui aurait mis fin à la manche, Corey Bass a frappé un simple dans la droite pour faire marquer deux points. Les Caps n’ont plus jamais regardé derrière par la suite.

Des signes encourageants

Au grand plaisir de Scalabrini, tous ses frappeurs, à l’exception de Zach Wilson, se sont rendus sur les sentiers au moins une fois.

«Dans le cas de (David) Salguerio, c’est assez drôle puisque même s’il n’a pas mis la balle en jeu de toute la rencontre, il a su soutirer trois buts sur balles aux lanceurs adverses. Connor Panas a encore obtenu un gros coup sur ce soir alors que c’était toujours l’égalité.»

Le prochain match des Capitales aura lieu jeudi soir, dès 19h05 au Stade Canac. Les Capitales tenteront de remporter cette série face aux Champions d’Ottawa pour conserver leurs minces espoirs d’une place en séries.