/sports/others
Navigation

Saut acrobatique: l’élite mondiale réunie à Lac-Beauport

Le Mondial AcrobatX est de retour en fin de semaine pour une 15e édition

Les Canadiens tenteront d’impressionner la galerie en fin de semaine à l’occasion de la 15e édition du Mondial AcrobatX.
Photo courtoisie Les Canadiens tenteront d’impressionner la galerie en fin de semaine à l’occasion de la 15e édition du Mondial AcrobatX.

Coup d'oeil sur cet article

Même si le Mondial AcrobatX fête son 15e anniversaire cette année, les principaux intervenants font le constat que l’événement n’a pas acquis la notoriété souhaitée au fil des ans malgré la présence de médaillés olympiques et du champion du monde en titre.

Le Mondial AcrobatX se déroulera du 23 au 25 août à Lac-Beauport en présence de sept pays, dont les Russes et les Chinois qui dominent la discipline. Le champion mondial en titre Maxim Burov tout comme le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Pyeongchang Ilya Burov sont présents. Champion mondial en 2017, l’Américain Jonathon Lillis est aussi au rendez-vous.

«On tente maintenant d’augmenter la visibilité, mais c’est un événement sobre organisé avec un petit budget et des rénovations minimales pour les infrastructures, a raconté l’entraîneur de l’équipe du Québec de saut acrobatique et cofondateur du Centre Acrobatx Yves Laroche, Nicolas Fontaine. La visibilité est à l’image de ça. C’est le temps qu’on commence à faire connaître aux gens qu’il se passe un gros spectacle en soirée.»

Présent au point de presse, le maire de Lac-Beauport et préfet de la MRC de la Jacques-Cartier, Michel Beaulieu, a assuré le comité organisateur qu’il va répondre présent dans son désir de moderniser les installations. Le président du comité organisateur Pierre Primeau évalue les retombées à près d’un million $ en raison de la présence des équipes chinoise et russe tout l’été ainsi que la tenue de l’événement.

Spectacle

Si l’événement demeure méconnu, le spectacle, lui, n’a rien à envier à ce qui se fait de mieux sur la planète.

«Le niveau est supérieur à plusieurs étapes de la Coupe du monde, a affirmé Fontaine. Parce que les bénévoles travaillent fort, je ne suis pas surpris de l’ampleur qu’a prise l’événement, mais fier. On le fait pour les jeunes. On le voit dans les yeux de nos jeunes quand ils ont la chance de côtoyer les meilleurs. Dans le volet NextGen, ils ont la chance de rivaliser avec les meilleurs et de se comparer. On retourne au championnat mondial junior cet hiver et j’aime nos chances. En vacances dans le Maine cet été, mon fils s’habillait comme les Chinois quand il pratiquait le surf. Les jeunes sont impressionnés.»

Fontaine croit que le moment est venu de mettre sur pied un circuit estival.

«Les athlètes aimeraient qu’il y ait un circuit, a-t-il indiqué. C’est un autre aspect de notre sport. Après ça, il n’y a pas de limites. On pourrait viser les Jeux olympiques. C’est un rêve à long terme. Pourquoi le plongeon est aux Jeux d’été et pas nous?»

Opéré à une hanche après les Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, Lewis Irving estime être de retour au sommet de son art. «Je suis dans une meilleure forme que j’étais avant mon opération, a indiqué celui qui a pris le 24e rang en Corée. Ma réhabilitation s’est bien déroulée et l’année de repos a été une bonne chose. J’arrive de Suisse où j’ai pris le 5e rang en misant sur un saut avec le même degré de difficulté que le Russe.»

Nouveau saut

Catrine Lavallée croit qu’elle possède maintenant les outils pour rivaliser avec les meilleures.

«J’ai appris mon triple périlleux cet été et c’est un gros, gros morceau dans ma carrière, a-t-elle expliqué. Peu de filles font des triples. J’ai goûté aux Jeux olympiques [19e place] et j’ai beaucoup d’ambitions. C’est malheureux que notre sport soit méconnu. En raison de son côté spectaculaire, de son degré de difficultés et parce que nous sommes une génération qui repousse ses limites, c’est un des sports qui devrait être le plus populaire.» L’action débute, aujourd’hui, avec les qualifications et la finale du Big Air Pro. Suivront demain et dimanche les finales Élite et Relève ainsi que Junior pour clore l’événement.