/news/transports
Navigation

Les câbles porteurs du pont Pierre-Laporte de nouveau scrutés

Des experts évalueront leur état dans le cadre de travaux importants

Coup d'oeil sur cet article

Les câbles porteurs du pont Pierre-Laporte passeront à nouveau sous la loupe d’experts au cours de la prochaine année pour évaluer leur état dans le cadre de travaux majeurs qui viseront également le remplacement de trois câbles de suspentes.

Le ministère des Transports a lancé un appel d’offres au début du mois pour la réalisation de « travaux essentiels afin d’assurer la pérennité du pont ». La facture devrait s’élever entre 5 et 10 M$, selon les soumissions qui seront reçues.

Deux fois en 3 ans

Le chantier consistera en l’inspection approfondie des deux câbles porteurs, en plus de l’installation de trois suspentes de remplacement. Les suspentes sont des tiges verticales qui relient le tablier du pont aux câbles porteurs. Si la procédure se déroule tel qu’anticipé, les travaux devraient avoir lieu l’été prochain.

Il s’agira d’une deuxième inspection en trois ans des câbles porteurs. Ils avaient fait l’objet d’une première observation minutieuse, l’été dernier, près de 50 ans après l’ouverture du pont.

Les 12 580 fils d’acier de chaque câble porteur seront encore une fois écartés en huit afin d’être inspectés visuellement à des endroits précis, ce qui devrait aider à déterminer si « d’autres types d’interventions » seront nécessaires.

La précédente inspection des câbles porteurs avait été conjuguée au remplacement de sept suspentes, une commande quasi identique à celle à venir. Quatre autres câbles ont été changés cet été. Avec les trois figurant à l’appel d’offres, un total d’au moins 16 suspentes sur 160 auront été remplacées depuis 2015.

Un rapport réalisé en août 2018 avait permis de déceler « certains dommages » aux suspentes, selon le MTQ, qui assure néanmoins que « dans l’ensemble, le comportement de la structure est bon ».

Globalement inquiétant, le rapport de la firme CIMA +/Tetra Tech indiquait que plusieurs fils d’acier parmi les 210 qui composent chaque câble de soutien étaient « cassés », des « défauts pouvant réduire de façon appréciable la capacité des suspentes à supporter les charges », rapportaient les ingénieurs.

Plus vite

Le MTQ espère par ailleurs que l’entrepreneur qui remportera ce contrat opère deux fois plus rapidement. L’appel d’offres suggère l’utilisation de deux systèmes de suspentes temporaires, plutôt qu’un seul, afin de pouvoir changer deux câbles à la fois. Cette technique implique que deux câbles temporaires soient installés de part et d’autre du câble permanent, le temps que celui-ci soit retiré et remplacé.

D’autres sections de la traverse seront en chantier d’ici la fin 2020 : la charpente sera métallisée et peinte, les tourillons (des « joints » dans la structure) seront remplacés et la chaussée sera entretenue. Les travaux sur le pont Pierre-Laporte doivent se poursuivre au moins jusqu’en 2024.

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions