/entertainment/tv
Navigation

Séries+, Historia et Télétoon tournées vers la nouveauté

Séries+, Historia et Télétoon tournées vers la nouveauté
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

L'incertitude liée à une possible vente étant chose du passé, les chaînes télé spécialisées francophones de Corus Média accueilleront de nouvelles productions originales québécoises au cours des prochains mois. 

C'est le cas de Séries+, Historia et Télétoon, qui ont levé le voile sur leur programmation, jeudi. 

La plus intrigante des séries de fiction à découvrir est «Le Phoenix», une comédie dramatique marquant les retrouvailles à l'écran de Guylaine Tremblay et Josée Deschênes, attendue sur Séries+. Les deux femmes monteront à bord d'un véhicule récréatif de 38 pieds, sillonnant les routes du Québec. Inséparables amies, mais différentes en tous points, elles se lanceront dans un voyage loin d'être reposant. 

Découpée en six épisodes, la réalisation de Francis Leclerc ne prendra toutefois l'affiche qu'à l'hiver 2020. 

Pour le reste de sa grille, Séries+ fera à nouveau confiance à des rendez-vous qui ont fait leurs preuves, comme les versions françaises des productions américaines «Blue Bloods», «Bull», «NCIS» (et ses déclinaisons) ainsi que «Madame la secrétaire d'État. De plus, elle accueillera «Charmed», «Station 19», «Le code» et «FBI». 

Retours dans le passé 

Afin de renouer avec ses racines, Historia a décidé de développer le filon historique. Les œuvres qu'elle dévoilera durant l'automne et l'hiver auront donc une odeur de vestiges du passé. 

Parmi les nouveaux rendez-vous, la série documentaire «Dans les pas de...» (à compter du 1er novembre) se démarque. Des personnalités québécoises bien connues chercheront à en apprendre davantage sur des gens qui ont marqué notre histoire. Réal Béland s'intéressera au lutteur Mad Dog Vachon, Marie-Thérèse Fortin se penchera sur l'existence de Marie Victorin alors que Pierre-Yves Lord jettera une lumière nouvelle sur René Lévesque. 

Grâce à une rencontre qu'effectuera Yves P. Pelletier, le public découvrira aussi tout un pan insoupçonné de la vie de Rose Ouellette, dite «La Poune». 

La chaîne fera aussi place aux passionnés de «muscle cars» avec «Transmission impossible», d'archéologie dans «Au pic et à la pelle» et de compétitions de canots à glace le temps de «Conquérant des glaces». 

Place à l'animation 

Le public de Télétoon pourra quant à lui faire connaissance avec un monde animé des plus originaux, celui de l'émission «Les histoires bizarres du professeur Zarbi» (dès le 5 septembre). Imaginée par ceux qui nous ont donné «Au pays des Têtes à claques», la série regorge de personnages survoltés et de situations des plus folles. 

Plus tard, Pier-Luc Funk et Phil Roy deviendront les vedettes de la comédie «Les Frères d'Apocalypse». Actuellement en chantier, elle transformera les deux artistes en bonshommes animés à la rescousse du village de Saint-Zénon alors que les habitants de la Terre ont, pour la plupart, été transformés en mutants. 

Guylaine Tremblay, Sarah-Jeanne Labrosse et Julien Poulin participeront également au projet.