/news/provincial
Navigation

Un développement résidentiel de 200 M$ dans Lebourgneuf

Des promoteurs souhaitent construire 800 nouvelles unités d’habitation

Coup d'oeil sur cet article

 Un promoteur montréalais a un œil sur la capitale. Un important développement immobilier de 200 millions $ verra le jour dans Lebourgneuf, a appris Le Journal. Les travaux devraient débuter d’ici février.  

 «On travaille sur un projet résidentiel à usage multiple. Nous peaufinons actuellement nos plans et l’ensemble de nos produits. On peut penser à des copropriétés ou des logements», explique le cofondateur d’Habitations Trigone, Patrice St-Pierre.   

 Au cours des dernières semaines, le constructeur immobilier de Montréal a acheté pour 8,5 millions $ l’ancien terrain qui a hébergé durant des années le Carrefour Chrétien de la Capitale à l’intersection des boulevards Lebourgneuf et Pierre-Bertrand.   

 En 2017, l’établissement avait été la proie des flammes. Depuis, le terrain de 251 500 pieds carrés est vacant. À titre de comparaison, il a une différence de superficie de 50 000 pieds carrés avec l’espace qui servira pour la construction du complexe Le Phare, à Sainte-Foy.   

 Si tout se déroule selon ses plans, M. St-Pierre espère démarrer le chantier «d’ici six mois». Il travaille sur ce projet d’environ 800 unités d’habitation, en collaboration avec le promoteur Gilles Pelletier (ImDevCo) de Québec, depuis juillet 2018.   

 Selon nos informations, le Fonds immobilier de solidarité FTQ, qui participe à plusieurs projets d’Habitations Trigone dans la région, pourrait également être de l’aventure. Aucune entente n’est toutefois encore signée.   

 «Il va y avoir plusieurs édifices avec des services, comme une cuisine communautaire, une piscine et une salle d’entraînement. On souhaite construire six bâtiments», affirme M. St-Pierre, précisant que les démarches se poursuivent avec la Ville. « Nous sommes présentement en train de terminer nos études de marché. Pour la hauteur, cela devrait varier d’un bâtiment à l’autre », dit-il.   

 Modification au zonage  

 Actuellement, la hauteur maximale possible pour une nouvelle construction dans ce secteur est «de 24 mètres ou six étages», selon la réglementation municipale. Le promoteur souhaiterait obtenir certaines modifications au zonage.   

 «On veut un projet articulé avec une cour à l’intérieur. On veut s’inspirer d’édifices importants de Québec pour l’architecture», souligne pour sa part Gilles Pelletier.   

 Plusieurs phases  

 Le nouveau développement devrait se réaliser en plusieurs phases. La direction espère avoir réalisé l’ensemble des travaux en l’espace de quatre ou cinq ans.   

 Au cours des dernières années, Habitations Trigone a injecté plusieurs millions de dollars dans la grande région de Québec pour faire l’acquisition de nouveaux terrains. L’entreprise a notamment des sites à Beauport et à Lévis.   

 «Nous sommes très bien installés à Montréal. Pour Québec, c’est un nouveau territoire et nous sommes optimistes. Cela fait 30 ans qu’on fait ce métier», note M. St-Pierre. «Au cours des 12 prochains mois, nous prévoyons investir 100 millions $ dans la grande région de Québec pour construire entre 400 et 500 portes.»   

 Habitations Trigone n’est pas le seul promoteur immobilier à prendre d’assaut le secteur de Lebourgneuf. L’entreprise Constrobourg et le Groupe du Patrimoine collaborent aussi sur un projet de 500 M$ pour la construction d’un quartier multigénérationnel de 1800 à 2000 unités d’habitations près des Galeries de la Capitale.   

 – Avec la collaboration de Philippe Langlois  

 Quelques projets d’Habitations Trigone et d’ImDevCo dans la grande région de Québec   

 2300, boulevard Montmorency   

  •  98 logements   
  •  1 bâtiment   
  •  4 étages   
  •  20 millions $   

 935 route des Rivières, Saint-Nicolas   

  •  134 unités   
  •  1 bâtiment   
  •  8 étages   
  •  25 millions $   

 Intersection des boulevards Lebourgneuf et Pierre-Bertrand   

  •  800 unités   
  •  8 bâtiments   
  •  200 millions $