/sports/football
Navigation

Les Phénix accueillis au PEPS

Coup d'oeil sur cet article

Les Phénix d’André-Grasset ont tenu un léger entraînement, vendredi au PEPS, en prévision de leur match de samedi après-midi face aux Titans de Limoilou. 

 Champions en titre du Bol d’Or, les Phénix seront encore à surveiller surtout qu’ils misent sur le quart-arrière étole Jonathan Sénécal qui fera le saut dans la NCAA la saison prochaine avec les Huskies de UConn. 

 Si Sénécal connaît déjà sa destination, plusieurs finissants seront fortement courtisés. Guillaume Ranger est du nombre. 

 « Ça va se jouer entre Laval et Montréal, a indiqué le receveur de 4e année. J’ai déjà visité Montréal et je ferai ma visite officielle à Laval plus tard. J’aurais aimé suivre Jonathan, mais il va dans la NCAA. Même chose pour Kevin Mital. Le temps de jeu sera un critère important. Je veux jouer dès ma première saison. Si je ne joue pas ou je suis sur le banc, je vais lâcher prise. J’ai été partant partout où j’ai évolué. » 

 « Je vais aussi regarder la situation des quarts-arrières des deux équipes, de poursuivre Ranger. Thomas (Bolduc) est un bon ami et nous avons joué ensemble avec l’équipe du Québec en 2016. 

 Mital a son visa 

 Les autres finissants qui vont attirer l’attention sont le joueur de ligne offensive Moustapha Fall, les secondeurs Nicky-Alexander Farinaccio et Alexandre Dubois, l’ailier défensif Mitchell Parr et le receveur William Marchand. 

 Mital a finalement obtenu son visa étudiant après avoir été accepté à l’école. Le receveur a participé à son premier entraînement, vendredi. Le temps commençait à manquer puisque la session débute lundi à Syracuse. 

 «S’il n’avait pas reçu son visa à temps, je lui disais de préparer sa valise et d’embarquer avec nous dans le bus pour Québec, a souligné l’entraîneur-chef Tony Iadeluca. J’ai pensé à un certain moment cette semaine qu’il ne partirait pas.» 

 Par ailleurs, Marco Iadeluca est le nouveau coordonnateur offensif des Phénix d’André-Grasset. Papa d’un deuxième enfant et moins disponible, Alexandre Nadeau-Piuze demeure avec les champions du Bol d’Or et il veillera sur les quarts-arrières.