/sports/football
Navigation

Football Collégial: festival offensif à l’avantage du Notre-Dame

Coup d'oeil sur cet article

LÉVIS | Encore une fois, nous avons eu droit à un duel serré et à haut pointage entre les Faucons de Lévis-Lauzon et le Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF) dans un stade rempli au bouchon.

Le CNDF s’est imposé ce soir par la marque de 51-41 dans un festival offensif. À son premier match depuis près d’un an, le quart-arrière Raphaël Latulippe a très bien fait avec 15 passes complétées en 24 tentatives pour 324 verges.

«Je suis très content et très fier de Raphaël, a exprimé l’entraîneur-chef Marc-André Dion. Malgré sa longue inactivité, il ressemblait à un quart-arrière de premier plan, ce qu’il est. Je suis content que nous ayons gagné, mais j’espère que ce que nous avons vu ce soir de notre défensive n’est pas ce que nous allons être pendant la saison.»

Plus tôt cette semaine, Dion nous avait mentionné que son offensive était remaniée de A à Z avec la venue du nouveau coordonnateur Pascal Masson. Les Faucons l’ont constaté à la dure. «Je ne suis pas menteur, a souligné Dion. Je n’aurais pas voulu être à la place du coordonnateur défensif adverse. Nous avons réussi plusieurs gros jeux.»

Pierre-Alain Bouffard ne pouvait qu’acquiescer. «Les entraîneurs auraient dû prévoir tout le mouvement, a reconnu l’entraîneur-chef et coordonnateur défensif des Faucons. On n’avait pas de film pour se préparer et il y avait beaucoup de mouvement. Ce n’était pas prévu qu’il y ait autant de mouvement. Notre front est jeune, et les gars ont trop couru le ballon au lieu de respecter leurs assignations. Contre Limoilou vendredi prochain, on va savoir plus à quoi s’attendre puisque nous les avons affrontés en match préparatoire.»

«On a beaucoup, beaucoup de travail à faire sur le front défensif, de poursuivre Bouffard, mais les gars ont du cœur et ils ont montré que nous sommes capables de compétitionner.»

Carte maîtresse de l’offensive des Faucons, Adrien Guay a connu une première demie difficile. Il a été victime de trois interceptions qui ont procuré 14 points au CNDF. «Les trois interceptions ont fait très mal, a reconnu Bouffard, et Adrien doit apprendre de ses erreurs.»

Guay a complété 12 de ses 27 passes pour 226 verges et il a ajouté 89 verges et un touché en 16 courses. Gabriel Leblond a amassé 170 verges en 32 courses. Marc-Olivier Boucher a capté 12 passes pour 142 verges et un majeur alors que Félix Corriveau a réussi deux touchés.

Du côté du CNDF, Alex Duff a récolté 134 verges et un touché en 12 courses. Il a ajouté un majeur sur une réception de 57 verges.

Avec neuf minutes au 4e quart, les Faucons ont tenté leur chance sur un 4e essai et 19 à la ligne de 40 verges du CNDF au lieu de dégager. Ils ont aussi tenté de convertir un 4e essai et 23 du 25 des visiteurs en fin de rencontre. «Notre défensive n’arrêtait pas, a indiqué Bouffard pour expliquer ses décisions. Nous avons un botteur recrue qui fait bien, mais on veut rester dans un champ de 25 verges.»