/entertainment/stage
Navigation

Une œuvre d’art qui ne passe pas inaperçue pour Le Diamant

L’imposante création a été installée sur la façade du théâtre de Robert Lepage

L’équipe de l’artiste Claudie Gagnon a procédé hier à l’installation de l’œuvre Atome ou le fruit des étoiles devant Le Diamant, un défi technique considérable compte tenu de ses 2,5 tonnes.
Photo Didier Debusschère L’équipe de l’artiste Claudie Gagnon a procédé hier à l’installation de l’œuvre Atome ou le fruit des étoiles devant Le Diamant, un défi technique considérable compte tenu de ses 2,5 tonnes.

Coup d'oeil sur cet article

Signe que la grande ouverture du Diamant approche à grands pas, une œuvre d’art d’envergure trône maintenant à l’endroit même où l’enseigne emblématique de l’ancien Cinéma de Paris se trouvait autrefois.

​C’est un symbole fort pour le fameux théâtre de Robert Lepage : toute ronde, illuminée la nuit, massive et faite de verre trempé, elle évoque non seulement le concept architectural de la salle de spectacle, mais aussi l’enseigne qui a coiffé l’immeuble pendant tant d’années.

Avec ses 4,5 mètres de diamètre, la création de l’artiste Claudie Gagnon et du réalisateur Ludovic Boney, baptisée Atome ou le fruit des étoiles, ne passe pas inaperçue, tout en se montrant sobre.

« On va signaliser très peu Le Diamant sur la façade de la rue Saint-Jean, parce qu’on juge qu’on n’en a pas besoin. On va être très facile à trouver », lance Bernard Gilbert, directeur général du théâtre et de la programmation.

L’équipe technique a procédé, samedi, à la délicate installation de l’œuvre sur la façade du Diamant, où elle est vouée à devenir un repère important à place d’Youville.

« Pour nous, évidemment, l’œuvre d’art de Claudie Gagnon vient ajouter un élément artistique à un jet de pierre des vieux remparts qui complètent l’image d’une place des spectacles, d’une ville culturelle et d’une icône », estime M. Gilbert.

Fébrilité

Le directeur avoue que la fébrilité est dans l’air à quelques jours de la grande inauguration du théâtre. Vendredi prochain, il y aura inauguration officielle avec les dignitaires.

Puis, durant toute la fin de semaine, un parcours artistique permettra au grand public de découvrir les lieux. Les 3300 billets pour cette activité se sont envolés en une journée, lundi dernier.