/weekend
Navigation

À lire cet automne!

Coup d'oeil sur cet article

Pour s’y retrouver un peu dans les sorties de la ­rentrée littéraire, voici quelques titres de romans étrangers à surveiller.

Ici n’est plus ici

Tommy Orange, aux Éditions Albin Michel

Photo courtoisie

L’an dernier, aux États-Unis, ce livre a fait un véritable malheur. En plus d’avoir remporté plusieurs prix et figuré parmi les finalistes du prix Pulitzer et du National Book Award, il a souvent été considéré comme le meilleur roman de l’année.

À l’instar de l’auteur, qui est Cheyenne, les douze personnages qu’on y croisera seront amérindiens. Et ayant délaissé les réserves depuis longtemps, on les retrouvera à Oakland, en Californie, où leur vie serait tout sauf facile.

L’un des titres de la rentrée qu’on a le plus hâte de lire.

♦ Déjà en librairie

Une partie de badminton

Olivier Adam, aux Éditions Flammarion

Photo courtoisie

Ça fait des années qu’on suit avec intérêt le parcours littéraire de l’écrivain français Olivier Adam. Et cette fois-ci, il se serait apparemment un peu mis en scène, puisque son héros, Paul Lerner, est lui aussi écrivain. Mais un écrivain dont les livres ne se vendent tellement plus qu’il sera obligé de quitter Paris pour retourner vivre en Bretagne. À partir de là, on nous promet toutes sortes de péripéties car pour le pauvre Paul, les choses ne feront ­qu’aller de mal en pis. À suivre !

♦ Déjà en librairie

Le retour du Jeune Prince

A. G. Roemmers, aux Éditions City

Photo courtoisie

Devinez qui sera ici de retour ? Eh oui, le Petit Prince ! Maintenant adolescent, il a entrepris de parcourir la Patagonie et en le voyant marcher tout seul sur une route, un automobiliste s’arrêtera à sa hauteur pour l’inviter à faire un bout de chemin avec lui. S’ensuivra une passionnante conversation où chacun tentera de comprendre le vrai sens de la vie.

Ce petit conte philosophique, qui ne compte que 165 pages, s’est jusqu’à présent écoulé à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde. Bref, un best-seller international qu’on va nous aussi très bientôt avoir la chance de découvrir.

♦ Sortie prévue en librairie le 18 septembre

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon

Jean-Paul Dubois, aux Éditions de l’Olivier

Photo courtoisie

Ce n’est pas la première fois que l’écrivain et ancien journaliste toulousain Jean-Paul Dubois campe une bonne partie de ses intrigues à Montréal. Cette fois encore, on n’aura donc pas à traverser l’Atlantique pour faire la rencontre de Paul Hansen, son nouveau héros. Si, bien sûr, on peut appeler « héros » quelqu’un qui croupit derrière les barreaux de la prison provinciale de Montréal et qui a pour voisin de cellule un Hells Angel accusé de meurtre.

♦ Le livre vient de sortir en France et pour le moment, les critiques sont plutôt bonnes.

♦ Sortie prévue en librairie le 18 septembre

Miss Islande

Auður Ava Ólafsdóttir, aux Éditions Zulma

Photo courtoisie

Dans ce sixième roman, l’auteure du délicieux Rosa Candida nous transporte évidemment en Islande, où Hekla, 21 ans, rêve de devenir écrivaine. Dans les années 1960, ce n’était cependant pas une carrière très courante chez les femmes et dès que Hekla débarquera à Reykjavík, on lui conseillera plutôt de participer au concours de beauté qui devrait prochainement désigner la nouvelle Miss Islande.

Un personnage qu’on est très ­curieux de découvrir, parce qu’il y a un monde entre l’écriture et les défilés en maillot de bain !

♦ Sortie prévue en librairie fin ­septembre

Un mariage américain

Tayari Jones, aux Éditions Plon

Photo courtoisie

Un autre roman qui a marché du feu de Dieu aux États-Unis, l’animatrice Oprah Winfrey n’ayant pas tari d’éloges à son sujet (ce qui aide quand même beaucoup !).

Les grandes lignes de l’intrigue ? Nouveaux mariés, Celestial et Roy auraient absolument tout pour vivre heureux jusqu’à la fin des temps... s’ils n’avaient pas été noirs dans un État sudiste. Un jour, Roy sera ainsi injustement accusé de viol. Le genre de truc qu’il aurait mieux valu éviter parce qu’après, plus rien ne sera jamais pareil. Ni pour Roy, ni pour Celestial.

♦ Sortie prévue en librairie début octobre

D’autres sorties à ne pas manquer

En septembre : 

  • Bleuets de Maggie Nelson, aux Éditions du Seuil
  • Dans la fureur du monde de Chris Kraus, aux Éditions Flammarion
  • Le bal des folles de Victoria Mas, aux Éditions Albin Michel
  • La mer à l’envers de Marie ­Darrieussecq, aux Éditions P.O.L
  • Le ciel par-dessus le toit de ­Nathacha Appanah, aux Éditions Gallimard
  • Les réfugiés de Viet Thanh Nguyen, aux Éditions Belfond
  • Une joie féroce de Sorj Chalandon, aux Éditions Grasset

En octobre :

  • Conversations entre amis de Sally Rooney, aux Éditions de l’Olivier
  • Les testaments de Margaret Atwood, aux Éditions Robert Laffont
  • Un livre de martyrs américains de Joyce Carol Oates, aux Éditions Philippe Rey
  • Opération âme errante de Richard Powers, aux Éditions le cherche midi
  • Propriété privée de Julia Deck, aux Éditions De Minuit
  • Rhapsodie italienne de Jean-Pierre Cabanes, aux Éditions Albin Michel