/weekend
Navigation

L’imparable élan de Roxane Bruneau

SPE-ROXANNE BRUNEAU-SPECTACLE-DYSPHORIE
Photo Agence QMI ,Toma Iczkovits

Coup d'oeil sur cet article

Rien ne semble vouloir arrêter Roxane Bruneau. Pas même une vilaine chute, survenue sur la scène de Fierté Montréal il y a une dizaine de jours. Quelques heures – et plusieurs points de suture – plus tard, la chanteuse remontait sur les planches. Et elle continue sa route. Prochain arrêt : Gatineau, où elle ira courtiser les fans de Nickelback en première partie du groupe canadien.

« Tout va bien ! », s’exclame-t-elle en riant.

Elle a tout de même eu une bonne frousse, le 15 août dernier. Dans les toutes dernières minutes de sa prestation au parc des Faubourgs de Montréal, Roxane Bruneau s’est improvisée acrobate, mais ses vêtements contraignant ses mouvements, elle a chuté, se blessant au tibia.

« Je me suis ouvert la jambe sur toute la longueur. Mais après une nuit à l’urgence, et les premiers points de suture de ma vie, j’étais correcte. Et il n’était pas question que j’annule mon spectacle prévu le lendemain », explique la chanteuse.

D’abord résignée à offrir son concert suivant, à Beauharnois, perchée sur un tabouret, Roxane Bruneau s’est rapidement ravisée, recouvrant l’énergie contagieuse qui lui est si caractéristique.

« Les gens se sont déplacés pour me voir en spectacle. Ils méritaient d’avoir le meilleur show que je puisse donner, même si je m’étais blessée. Alors après une chanson, le tabouret a pris le bord », confie-t-elle.

Elle poursuit donc sa route, et ce, sur ses deux pieds. Et ce vendredi, c’est au Festival des montgolfières de Gatineau qu’elle s’arrêtera afin de réchauffer la foule avant la prestation du groupe rock canadien Nickelback.

La chasse aux « cocos »

Roxane Bruneau et Nickelback ? L’association des deux noms peut surprendre, leurs répertoires n’ayant, de prime abord, aucune parenté évidente. Mais la chanteuse y voit justement l’occasion de partir à la chasse aux « cocos », sobriquet qu’elle donne à ses fans.

« Nickelback, c’est un gros band. Et leurs fans ne sont pas nécessairement des gens qui seraient venus me voir en spectacle. Alors, ça va donner la chance à beaucoup de monde de me découvrir. Certains vont être contents, d’autres déçus, mais ça, ça ne m’appartient pas. Si je reviens de là avec deux ou trois nouveaux cocos, alors je serai heureuse », explique la chanteuse.

Ces nouveaux fans potentiels pourront évidemment y entendre les incontournables de Dysphorie, le premier album de Roxane Bruneau paru il y a deux ans. Mais ils pourront également découvrir deux nouvelles chansons, Invincible et Le petit soldat de bois, destinées à une deuxième proposition attendue en février prochain.

Au bout du fil, la chanteuse est visiblement très impatiente de lancer ce nouvel album très attendu, dans lequel elle dévoile un nouveau pan de son identité musicale et artistique.

« Dysphorie était un album très naïf. J’adore encore les chansons, mais je suis rendue ailleurs dans mon écriture. Je suis encore dans l’écriture, mais j’ai déjà vraiment très hâte de faire découvrir ça à mes cocos », souffle-t-elle.


► Roxane Bruneau sera en spectacle au Festival de montgolfières de Gatineau vendredi soir. D’autres dates de spectacles sont prévues jusqu’en mai 2020.