/news/politics
Navigation

Trudeau jase commerce avec Trump

Coup d'oeil sur cet article

 BIARRITZ, France | Le premier ministre Justin Trudeau et le président américain Donald Trump ont jasé de commerce, dimanche, lors d'une rencontre bilatérale en marge du sommet du G7 à Biarritz, en France.

Sans surprise, l'Accord de libre-échange États-Unis–Mexique–Canada (AEUMC), en processus de ratification des deux côtés de la frontière, a été au cœur des discussions entre les deux dirigeants.

«C'est toujours un plaisir de s'asseoir avec le président Trump. Nous avons eu de bonnes discussions, en particulier sur l'économie mondiale», a déclaré M. Trudeau après sa rencontre avec le président Trump, lors d'un bref point de presse commun. Le premier ministre a notamment vanté la vigueur des économies canadiennes et américaines, un phénomène qu'il attribue en partie aux relations commerciales entre le Canada et les États-Unis.

De son côté, Donald Trump a parlé d'un «accord très spécial» que «tout le monde aime» et a soutenu avoir bon espoir de voir le traité être approuvé bientôt par les élus américains à Washington.

«Nous allons développer significativement notre relation commerciale quand l'AEUMC sera en vigueur. [...] Il remplace l’ALENA, qui était peut-être le pire accord commercial jamais fait dans notre pays», a souligné M. Trump.

M. Trump s'en est aussi pris à l'Organisation mondiale du commerce, qu'il juge encore pire que l'ALENA.

Chine

Par ailleurs, les deux dirigeants ont discuté du sort des Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, détenus en Chine depuis décembre dernier, dans la foulée de l'arrestation à Vancouver de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei.

Donald Trump a aussi profité de sa rencontre avec Justin Trudeau pour féliciter les Canadiens, en lien avec la victoire des Raptors lors du championnat de la NBA, a assuré le bureau du premier ministre dans un compte rendu.

Amazonie

Par ailleurs, le premier ministre Justin Trudeau a passé un moment en tête-à-tête avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Au cours de cet entretien, les deux dirigeants ont discuté des incendies qui sévissent dans la forêt amazonienne, une situation qu'ils qualifient de «crise internationale». «Le premier ministre et la chancelière sont également d’avis qu’il est impératif de lutter contre les changements climatiques», a résumé le Cabinet du premier ministre.

Les dossiers de l'accord sur le nucléaire iranien et du soutien à l'Ukraine ont aussi été abordés par M. Trudeau et Mme Merkel.

Le chef libéral a également profité de son passage au G7 pour discuter avec le président du Rwanda, Paul Kagame.