/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Noooooon, pas de film!

Coup d'oeil sur cet article

Quelle est la bande-annonce sur laquelle tout le monde s’est précipité en fin de semaine ? C’est celle de Breaking Bad. Non, pas la série, elle s’est terminée en 2013.

Il s’agit de Breaking Bad, le film qui sera diffusé sur Netflix le 11 octobre. Hé oui. Les aventures de Walter White, prof de chimie qui devient producteur de drogue, se transportent au cinéma sous le titre El camino.

Mais ce n’est pas tout : on aura droit au cours des prochains mois à un film Downton Abbey (le 20 septembre) et un film The Sopranos (en 2020). Manifestement, les producteurs n’ont pas reçu le mémo : c’est une très mauvaise idée de faire un film d’après une série.

TROIS NAVETS

Personnellement, chaque fois que je suis allée voir un film qui était fait à partir d’une série internationale que j’avais adorée, ça a été un désastre.

J’étais une fan finie de Sex and the City. Mais quand ils ont fait un film avec Carrie et ses copines, ma balloune s’est dégonflée comme un condom usagé de Samantha.

Et quand ils en ont fait un deuxième, ça a été une catastrophe. Vous connaissez les Razzies ? Ce sont des prix remis aux pires films. Sex and the City 2 a reçu sept nominations : pires actrices (pour les quatre actrices principales), pire ensemble d’acteurs, pire suite, pire film, pire scénario, pire réalisation et pire actrice de soutien.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Il a failli y avoir un troisième film Sex and the City. Mais heureusement, le projet est tombé à l’eau.

Vous vous souvenez de la série Entourage ? J’avais adoré ce groupe de gars dans la vingtaine qui accompagnent leur ami comédien qui devient une star à Hollywood. Mais le film ? Ce n’était qu’un insupportable défilé de pitounes et de voitures sport.

Mais ces deux exemples ne sont rien à côté du navet épouvantable que des producteurs nous ont servi dans le cas d’Absolutely Fabulous. La série britannique mettait en scène deux copines complètement déjantées, toujours cocktail, abrasives et politiquement incorrectes. Le film nous présentait seulement deux alcoolos sans sens de l’humour, bêtes et méchantes.

Jusqu’ici, j’ai toujours senti que ces films étaient faits uniquement pour faire du $$$$, avec des œuvres bâclées, qui misaient bêtement et platement sur le méga succès d’une série culte.

À la lumière de ces échecs retentissants, comprenez que je sois plutôt réticente quand j’entends parler de films faits à partir de séries.

FAIS-MOI UN CINÉMA

Est-ce que le film The Sopranos sera aussi intelligent et percutant que la série ? Comme James Gandolfini, qui jouait Tony, est mort, ce sera son fils Michael Gandolfini qui reprendra le rôle. Le film racontera la jeunesse du boss de la mafia.

Est-ce que le film inspiré de Breaking Bad aura la complexité de la série ?

Mais c’est pour Downton Abbey que mes attentes sont le plus élevées. J’espère tellement que le film, qui racontera la visite de la reine d’Angleterre au domaine, aura autant de charme que la série.

C’EST UN HOLDUP !

Je croise les doigts : j’ai tellement aimé la série Casa de papel, (je suis secrètement amoureuse de Tokyo), ne me dites pas qu’ils en feront un film ! Déjà que la troisième saison est moins bonne que les deux premières...

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions