/news/politics
Navigation

Panneaux demandant de dire «non à l’immigration de masse»: pas controversés soutient Maxime Bernier

Panneaux demandant de dire «non à l’immigration de masse»: pas controversés soutient Maxime Bernier
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Le chef du Parti populaire, Maxime Bernier, a défendu à nouveau lundi le message des panneaux publicitaires appelant à dire «non à l’immigration de masse» qui a suscité de vives réactions à travers le pays ces derniers jours.   

«Le message sur le placard n’est pas «controversé» pour les deux tiers des Canadiens qui sont d’accord ni pour les autres qui peuvent être en désaccord mais appuient la liberté d’expression, s’est défendu Maxime Bernier sur Twitter, lundi matin. Il est controversé seulement pour la meute gauchiste totalitaire qui veut le censurer.»  

Dimanche, en après-midi, Pattison Affichage a annoncé qu’elle retirerait les panneaux installés dans certaines villes du pays. Le président de la compagnie, Randy Otto, a justifié sa décision par la critique «accablante» du public, dans la presse et sur les médias sociaux, suscitée par ces affiches au cours des derniers jours.  

Dimanche, alors qu’il lançait sa campagne nationale en Beauce, M. Bernier avait déjà nié que le message sur les panneaux était anti-immigration. «Si vous pensez que ce panneau-là est anti-immigration, c’est votre problème, vous ne savez pas lire», avait-il dit, avant l’annonce de Pattison de retirer l’affichage.  

M. Bernier avait ajouté qu’il n’a aucun lien avec l’instigateur de cette campagne publicitaire, même si son portrait apparait sur les panneaux et que ces derniers arborent les couleurs de son parti.  

Les panneaux en question ont été installés à l’initiative de True North Strong & Free Advertising Corp., de Toronto, dirigée par l’homme d’affaires Frank Smeenk.  

Dimanche, Maxime Bernier s’était dit «choyé qu’un Canadien veuille faire la promotion d’une de nos politiques».  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.