/entertainment/shows
Navigation

Un essor «phénoménal»

Saint-Roch XP, fidèle aux artistes émergents d’ici

St-Roch XP 2019
Photo Cédric Bélanger L’édition 2019 de Saint-Roch XP permettra à Jeando, Mike Morris (Casual Rites), Jordane et Olivier Madore-Millette (Pulsart Trio) de se mettre en évidence.

Coup d'oeil sur cet article

La relève musicale demeure abondante à Québec. La preuve : pour une troisième année consécutive, le Festival Saint-Roch XP a déniché 14 artistes de la région, peu ou pas connus du public, et consacrera une journée à les faire découvrir dans divers lieux inusités de la rue Saint-Joseph.

Attention, on parle bien d’artistes qui n’ont jamais joué à ce festival organisé par l’équipe du Festival d’été et qui tiendra sa quatrième édition les 13 et 14 septembre.

« On ne pensait jamais retrouver 14 groupes de Québec qu’on n’a pas déjà présentés », dit le programmateur Louis Bellavance.

Certains ont déjà fait parler d’eux, comme Jordane, candidate de La Voix 2018, ou Mélodie Spear, victorieuse à Ma Première Place des Arts, il y a quelques mois.

Pour les autres, vous serez pardonné d’ignorer l’existence des Amen Deniro, Casual Rites, Élégie, Fria Moeras, Jeando, Lockwell, Pulsart Trio, Narcisse, Sunderloom, Valance, Zagata et Pure Carrière. Et c’est très bien ainsi, affirme Louis Bellavance.

« On s’attend à ce que vous ne les connaissiez pas », dit-il.

Chacun de ces artistes offrira trois concerts gratuits de 30 minutes dans des lieux parfois insolites — parvis d’église, commerces — le 14 septembre. La veille, une dizaine d’artistes canadiens seront en action.

Saint-Roch, un tremplin

Le parti-pris Québec de Saint-Roch XP se veut l’écho de l’essor « phénoménal », pour reprendre les mots de Louis Bellavance, d’une scène musicale locale qui a produit des vedettes de la trempe de Hubert Lenoir, Koriass et Karim Ouellet au cours des dernières années.

Comment expliquer cette ébullition ? « Le quartier Saint-Roch est une des réponses. Il y a beaucoup d’endroits où les musiciens peuvent jouer et gagner leur vie dans des groupes de covers pendant qu’ils montent des projets parallèles », indique M. Bellavance, en citant Gabrielle Shonk. « Elle a fait des bars pendant six ans. Elle avait mille shows dans le corps quand son album est sorti. »

♦ À la musique, la cuisine et les arts, Saint-Roch XP ajoute un volet humour à son offre cette année. Guillaume Wagner animera le Show interdit, une soirée qui réunira Mélanie Couture, Frank Grenier, Anas Hassouna, Sèxe Illégal et Mélanie Ghanimé sur la scène de l’Impérial Bell, le 13 septembre.