/sports/hockey/remparts
Navigation

Patrick Roy aurait convaincu James Malatesta

James Malatesta aurait accepté de jouer pour les Remparts de Québec plutôt qu’aux États-Unis

Patrick Roy aurait convaincu James Malatesta
Photo Jean-François Désgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Revirement majeur dans le dossier de l’attaquant James Malatesta chez les Remparts de Québec.

Selon les informations partagées mardi soir par le collègue Mikaël Lalancette, de TVA Sports, le talentueux patineur de 16 ans aurait décidé de faire le saut dans la LHJMQ sous les ordres de Patrick Roy, tournant ainsi le dos à la voie des collèges américains (NCAA) où il désirait évoluer dans le futur.

Il s’était engagé auprès de Kimball Union Academy, une école préparatoire dans le New Hampshire, pour la saison à venir.

Personne chez les Remparts n’a voulu confirmer la nouvelle au Journal en soirée, mardi. De son côté, son père ne nous a pas rappelés. L’équipe tiendra une séance d’entraînement ce matin au Pavillon de la jeunesse.

Un choix tardif

Onzième meilleur espoir du dernier repêchage de la LHJMQ, le produit des Lions du Lac Saint-Louis avait glissé jusqu’en septième ronde en raison de ses intentions claires de poursuivre son développement au pays de l’Oncle Sam.

Malatesta avait aussi été choisi par une formation du circuit junior américain (USHL).

En n’ayant rien à perdre, les Remparts avaient quand même décidé de jeter leur dévolu sur le natif de Kirkland. Ce dernier avait d’ailleurs participé aux deux premiers jours du camp d’entraînement avant de plier bagage pour conserver son admissibilité auprès de la NCAA, et ce, en dépit de l’opération séduction amorcée par Roy durant l’été.

Le « 33 » avait soupé en compagnie du jeune homme et de sa famille dans la région de Montréal.

« Mon objectif principal est d’aller jouer aux États-Unis. D’avoir été repêché par les Remparts est un bel honneur, mais je crois toujours que j’irai aux États-Unis. Si ça ne fonctionne pas, je vais revenir avec les Remparts », avait confié aux représentants des quotidiens de Québec le principal intéressé à l’ouverture du camp, le 14 août dernier.

Séries du tonnerre

Ralenti par une blessure à la jambe l’an passé, Malatesta a inscrit 7 buts et 12 points en 22 rencontres de saison régulière avant d’exploser en séries éliminatoires comme en font foi ses 11 filets, 12 aides et 23 points en seulement 16 parties.

Si la nouvelle de son arrivée avec les Diables rouges se concrétise, elle changera de façon importante le portrait offensif de l’équipe, qui a éprouvé des ennuis à toucher la cible avec régularité en 2018-2019.

Il serait étonnant qu’il ne soit pas employé au sein des deux premiers trios. Malatesta en avait d’ailleurs mis plein la vue avec son style fougueux et son sens du jeu lors des matchs intraéquipe auxquels il avait participé.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions