/sports/fighting
Navigation

Gala Révolution: saveur régionale

Cinq boxeurs de Québec en vedette à la maison le 25 octobre

boxe eye tiger
Photo Simon Clark Les représentants de la grande région de Québec seront à l’honneur avec Clovis Drolet, Vincent Thibault, Leïla Beaudoin, Hubert Poulin et Lexson Mathieu, au Complexe Capitale Hélicoptère, le 25 octobre.

Coup d'oeil sur cet article

Pour son gala Révolution présenté au Complexe Capitale Hélicoptère le 25 octobre, Eye Of The Tiger Management misera sur le potentiel local en puisant pas moins de cinq boxeurs dans sa pépinière de Québec.

Cette carte d’au moins huit combats devant une assemblée intime de 1570 spectateurs offrira une place de choix au « futur de la boxe », s’est enthousiasmé le promoteur Camille Estephan, confirmant du même coup les informations rapportées par le collègue Roby St-Gelais dans Le Journal du 16 août.

Et il faut croire qu’une partie de ce futur réside à Québec, comme en fait foi la présence confirmée du prometteur Lexson Mathieu (5-0, 4 K.-O.), du héros de « Team Tibo » Vincent Thibault (9-0, 3 K.-O.) et de celui que Estephan voit comme un futur Éric Lucas en Clovis Drolet (10-0, 6 K.-O.).

S’ajoutent à eux deux pugilistes qui feront leurs débuts professionnels, soit Leïla Beaudoin, forte de son titre canadien chez les 60 kg dans les rangs amateurs, ainsi que Hubert Poulin, bagarreur de Saint-Georges qui sévit dans la LNAH depuis 10 ans.

Adversaires à confirmer

Eye Of The Tiger dévoilera les adversaires très prochainement.

« Dans le cas de Lexson, ce sera enfin promesse tenue, car on se fait demander depuis longtemps de le faire boxer chez lui, et ce sera une première. Pour Clovis et Vincent, ce sont les fils de Québec qui feront la pluie et le beau temps pour les années à venir. Ce sera tout un gala », a promis le patron de Eye Of The Tiger.

« Leïla, c’est une tigresse qui frappe très fort, tandis que Hubert doit compter plus de 250 combats sur la glace. On a hâte de le voir dans le ring. Je ne pense pas qu’on ait déjà vu cinq boxeurs de la place sur une même carte à Québec. C’est génial pour la ville et le développement du marché », a-t-il ajouté.

Finale explosive

Tout comme l’indiquait aussi Le Journal, la finale de la soirée mettra en vedette le champion du monde jeunesse des mi-moyens de la WBO Artem Oganesyan (10-0, 8 K.-O.) contre Konstantin Ponomarev (34-2, 13 K.-O.).

Ponomarev a été le tombeur d’excellents boxeurs par le passé, dont le Trifluvien Mikaël Zewski, qui a encaissé contre lui son unique défaite à ce jour.

« Dans le cas d’Artem, c’est un défi énorme. On espère qu’on ne saute pas les étapes. Les deux se connaissent bien et sont suivis par les mêmes partisans. Une victoire placerait directement Artem en position de championnat du monde », a mentionné Antonin Décarie.

Du talent affamé

Pour le moment, Lexson Mathieu a trop l’esprit occupé par son combat du 28 septembre au Casino de Montréal pour penser à ses débuts à Québec.

« Je suis trop concentré sur le prochain défi pour ressentir déjà un feeling particulier. Oui, je suis content de me battre chez nous. J’irai à la guerre », a-t-il indiqué.

Parmi les autres boxeurs présents sur la carte, Sadriddin Akhmedov (9-0, 8 K.-O.) tentera de poursuivre son travail de destruction.

Membre de l’équipe nationale russe, Gleb Bakshi disputera son premier combat professionnel. Avery Martin Duval (2-0, 2 K.-O.) sera aussi de la partie.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions