/finance/business
Navigation

L’entreprise de Québec De Marque avale un compétiteur français

Marc Boutet, Président de De Marque
Photo Courtoisie Marc Boutet, Président de De Marque

Coup d'oeil sur cet article

Le distributeur de livres numériques De Marque, établi à Québec, double son catalogue et accède au marché américain avec l’acquisition de son concurrent français Feedbooks.

Avec cette transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, le catalogue de l’entreprise passe de 600 000 titres à 1,4 million, des livres numériques et audio offerts dans de multiples langues. L’annonce a été faite mercredi.

De Marque, qui fait affaire principalement avec des bibliothèques, des entreprises et des écoles, mais aussi avec le public directement, se targue de devenir ainsi « le premier groupe international de distribution et de commercialisation de contenus numériques multilingues ».

États-Unis

« Dans notre catégorie en distribution et en monétisation de contenus, on devient le numéro un et, par le fait même, on pénètre les États-Unis, un marché qui demeurait difficile pour nous », précise en entrevue Marc Boutet, président de De Marque.

En effet, Feedbooks offrait déjà ses contenus à un nombre important de bibliothèques américaines. « Instantanément, on se trouve à devenir un joueur dans les bibliothèques américaines », souligne M. Boutet.

En plus, De Marque ajoute à son offre l’application mobile de lecture numérique Aldiko, utilisée par près de deux millions de personnes à l’international. « De Marque souhaite depuis 2016 se rapprocher de ses clients finaux et innover en matière d’outils de lecture et d’applications de lecture. C’est notre plan depuis trois ans et on se trouve à l’accélérer énormément », dit le président de De Marque.

Croissance

Le libraire numérique, dont le siège social est situé sur le boulevard Jean-Lesage à Québec, cherche à prendre de l’expansion depuis quelque temps. Il y a un an, il s’était porté acquéreur de la société barcelonaise Libranda et de son antenne à Hong Kong.

L’entreprise fondée en 1990 ne ferme pas la porte à d’autres acquisitions, bien qu’elle se concentre sur son propre plan de croissance. « On est à l’affût, effectivement, d’opportunités », affirme Marc Boutet qui fait part également d’un « certain nombre de projets » ciblant l’Amérique latine.

En fusionnant avec le français Feedbooks, De Marque passe de 50 à 57 employés et détient maintenant un bureau à Paris. L’un des fondateurs de Feedbooks, Hadrien Gardeur, se joint à l’entreprise comme directeur de la recherche et du développement.

« C’est un cheminement cohérent et bénéfique pour Feedbooks », a déclaré dans un communiqué Loïc Roussel, cofondateur de Feedbooks.