/sports/baseball/capitales
Navigation

Scott Richmond quitte Québec sur une défaite

Scott Richmond quitte Québec sur une défaite
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

À son dernier départ pour les Capitales de Québec en 2019, le partant Scott Richmond (5-5) a connu une sortie horrible contre les Aigles de Trois-Rivières en accordant quatre circuits, mercredi, au Stade Canac. L’hémorragie des favoris locaux s’est finalement conclue par la marque de 10 à 3 après seulement sept manches de jeu, en raison de la pluie.

Richmond a été renvoyé au vestiaire après quatre manches et deux tiers de travail. Il avait alors encaissé neuf points mérités sur 11 coups sûrs. Mentionnons qu’il a tout de même franchi le cap des 1500 retraits au bâton en carrière dans le baseball professionnel en passant six frappeurs dans la mitaine.

Après la rencontre, le vétéran lanceur a été envoyé aux Ducks de Long Island dans la Ligue Atlantique pour qu’il puisse continuer à jouer encore quelques semaines. Les Ducks sont actuellement au premier rang de la division Liberty.

«Il a quitté l’équipe en bon terme, il a même pris la peine de parler aux gars pour leur expliquer la situation. À la base, on l’envoie là-bas pour lui faire plaisir, pour qu’il puisse pratiquer son sport un peu plus longtemps», a indiqué Patrick Scalabrini.

Le lanceur droitier a donc terminé son passage à Québec avec une moyenne de points mérités de 4,23 en 102 présences sur le monticule. Il a également accumulé 86 retraits au bâton et présente une fiche de cinq gains et cinq revers.

Une performance sans éclat

La puissante attaque de leurs rivaux de l’autoroute 40 a encore fait bien mal paraître les représentants de la Vieille Capitale. Ayant pris les devants 1 à 0 après trois manches, les visiteurs ont ensuite ouvert la machine pour ne plus s’arrêter. Une pluie de coups sûrs, de circuits et une erreur ont permis aux oiseaux de produire neuf points en l’espace de trois présences à l’attaque.

Les protégés de Scalabrini sont tout de même parvenus à éviter le blanchissage en marquant trois points en cinquième, une production initiée par une erreur de l’arrêt-court Thomas Roulis. Ce sera la seule étincelle de la soirée pour les locaux qui, rappelons-le, sont officiellement exclus des séries éliminatoires.

«C’était tout simplement un mauvais match. Avec la pluie, les circonstances étaient loin d’être idéales pour tout le monde. Même si le match s’était poursuivi, on ne se le cachera pas, l’écart était de taille», a avoué le gérant des Bleu-Blanc-Jaune dans son bureau, à la fin de la partie.