/sports/baseball/capitales
Navigation

TJ White : le cœur et l’âme des Capitales

TJ White : le cœur et l’âme des Capitales
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Le joueur d’avant champ TJ White a été récompensé pour son excellente saison, en étant sélectionné joueur de l’année chez les Capitales en plus de recevoir le titre de joueur le plus populaire de l’équipe. L’athlète de 27 ans est un baume sur cette mauvaise campagne de la formation de Québec.

Malgré qu’il ait raté plus d’un mois d’activité du 2 juin au 13 juillet, le natif de Las Vegas a été le moteur de la formation lorsqu’il était sur le terrain. Avant le match de jeudi soir, White cumulait 59 coups sûrs et dix circuits en 205 présences au bâton.

Le numéro 3 a également été utilisé à toutes les positions de l’avant-champ, réalisant plusieurs jeux défensifs importants tout au long de la saison. Pour une deuxième année de suite, il a été un des joueurs les plus constants de l’équipe et il est un coéquipier respecté par ses pairs.

Honneur pour Paradis-Giroux

Le québécois Dany Paradis-Giroux a reçu l’honneur du joueur communautaire de l’année chez les Capitales. L’artilleur originaire de Témiscouata-sur-le-Lac est toujours présent pour les partisans et les jeunes joueurs de baseball après les matchs.

«Quand j’étais un jeune joueur de baseball, les Capitales m’impressionnaient et c’était quasiment impensable de croire que je pouvais me rendre là, un jour. J’ai réussi à le faire et j’en suis très fière. Ça me fait aussi plaisir de discuter avec les partisans», a mentionné Paradis-Giroux, la semaine dernière, lors d’un entretien.

Manduley pour une deuxième fois

Pour la deuxième année de suite, le joueur défensif de l’année chez les «Caps» revient au Cubain Yordan Manduley. L’arrêt court a été solide à tous les points de vue en défensive cet été.

Le numéro 43 avait même été invité pour la deuxième fois au match des étoiles de la Can-Am.

Richmond sans surprise

Sans grande surprise, le titre de lanceur de l’année a été octroyé au vétéran Scott Richmond. Celui qui a été échangé aux Ducks de Long Island, de la ligue Atlantique, dans le but de poursuivre sa campagne, a été le lanceur le plus dominant chez les Capitales en 2019.

L’ancien porte-couleur des Blue Jays de Toronto a compilé un dossier de cinq victoires et cinq défaites avec une moyenne de points mérités de 4,23 en 102 occasions au monticule.

Le releveur de première année, Jonathan De Marte, a pour sa part reçu le titre de recrue de l’année.