/weekend
Navigation

Les nouveaux visages de la rentrée

Coup d'oeil sur cet article

La rentrée est toujours synonyme de découvertes, de nouvelles têtes, de nouveaux projets. Voici des petits nouveaux qui font leur entrée en grand au petit écran cet automne et que nous allons rapidement remarquer.

Elijah Patrice-Baudelot

Photo courtoisie, Yan Turcotte

♦ Éliot Charbonneau dans Alerte Amber à TVA

Cet acteur de 14 ans ne passera pas inaperçu cet automne. D’abord, il incarne Éliot, un jeune autiste qui disparaît soudainement dans la nouvelle série Alerte Amber. Un rôle délicat qu’il a su bien s’approprier. Puis celui qu’on a pu voir dans Faits divers et Jenny sera aussi présent au grand écran dès la fin septembre dans le film Vivre à 100 milles à l’heure de Louis Bélanger, dans lequel il incarne Louis ado.

Émi Chicoine

Photo courtoisie, Ici télé

♦ Marilou dans Plan B sur Radio-Canada Télé

À seulement 16 ans (14 ou 15 lors du tournage), cette jeune comédienne porte un rôle dense en émotions dans la seconde saison de Plan B. La Marilou qu’elle incarne nage dans la dérive de l’adolescence jusqu’à s’y noyer. Les messages qu’elle envoie sont en subtilité, à la fois fougueuse et vulnérable. Vue dans Cheval-Serpent, Emi sera de la distribution de L’Effet secondaire, une série pour ados que Radio-Canada diffusera cet hiver.

Éléonore Loiselle

Photo courtoisie, Eric Myre

♦ Astrid Voyer dans L’Échappée à TVA

Cette jeune de 18 ans au look gracile et androgyne a été révélée l’année dernière dans Dérive, un film avec Mélissa Désormeaux-Poulin traitant du deuil. Actuellement, elle incarne avec une justesse désarmante une jeune anorexique dans Cérébrum sur Tou.TV Extra. Elle sera une nouvelle pensionnaire du centre L’Échappée alors qu’elle incarnera Astrid une ado impulsive, atteinte d’un TDAH. Sa carrière ne fait que décoller puisqu’elle sera aussi de la distribution de La déesse des mouches à feu, le nouveau film qu’Anaïs Barbeau-Lavalette a tourné cet été.

Mehdi Meskar

Photo courtoisie, Yan Turcotte

♦ Le monstre dans Le monstre sur Radio-Canada Télé

Le personnage que Mehdi incarne n’a rien d’aimable. Si bien qu’on ne lui donne pas de nom. Il est celui par qui la violence tant physique que psychologique arrive, celui qui incarne, malgré son regard doux, l’hypocrisie, la manipulation et la jalousie. Acteur italo-marocain vivant à Paris, Mehdi a fait ses débuts au cinéma avec le réalisateur François Ozon. Depuis, il cumule les rôles au grand comme au petit écran. Le Québec a été son nouveau terrain de jeu, le temps d’endosser un personnage qui l’a beaucoup troublé.

Evelyne Laferrière

Photo courtoisie, Lawrence Arcouette

♦ Den Tremblay dans Toute la vie sur Radio-Canada Télé

Étudiante en art dramatique à l’École secondaire Robert-Gravel­­­, cette comédienne de 16 ans était de la distribution théâtrale de La déesse des mouches à feu, pièce de Geneviève Pettersen, au Quat’sous l’année dernière. Dans Toute la vie, nouvelle série de Danielle Trottier, elle deviendra Den, une adolescente enceinte, issue d’un milieu défavorisé, qui a vécu négligence et dépendance et qui va tenter de se faire une vie après avoir été placée à l’école Marie-Labrecque.

Henri Picard

Photo courtoisie, FabriceGaetan

♦ William dans Cerebrum sur Tou.tv extra

Ce jeune homme de 18 ans est ancré dans l’une des images qui m’ont le plus marquée au cinéma : L’audition que réalisait son célèbre papa (Luc Picard). Au grand écran, on a pu le voir dans Les rois mongols et À tous ceux qui ne me lisent pas. Il sera aussi dans Mafia Inc. Mais au petit écran, nous avons encore peu vu Henri. Il a été l’amoureux de Jenny dans la série du même nom sur Unis. Dans Cerebrum, il incarne un adolescent dépressif, surprotégé puis endeuillé. Un rôle tout en nuances.

Rosalie Daoust

Courtoisie

♦ Alix dans Alix et les Merveilleux à Télé-Québec

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2017, c’est d’abord au théâtre que s’est distinguée la jeune comédienne. À la télévision, elle a décroché le rôle de Martine dans la série Olivier, mais dès l’automne, elle fera son entrée dans le cœur des plus jeunes quotidiennement, le matin à Radio-Canada et en fin de journée à Télé-Québec, où elle incarne Alix, une jeune fille curieuse et rêveuse dans une série librement adaptée du classique de Lewis Carroll, Alice au Pays des Merveilles.

Émile Gauthier et Sébastien Lévesque

Photo courtoisie, Francois Couture

♦ pour Distorsion à MOI ET CIE

Ces deux spécialistes des communications et du marketing numérique scrutent ce qu’on appelle le « dark web », un monde peu connu, mais qui amène le questionnement sur notre rapport aux technologies. Ils ont d’abord animé une balado relatant des histoires obscures qu’ils ont dénichées. Cette année, ils ont lancé le livre Distorsion, s’inscrivant dans la même veine. Ils nous ouvrent les portes de ce milieu dans une série docu-réalité mettant en lumière des cas insolites tout en étudiant certains cas dont on ne se doute pas.

Alain Chanoine

Photo courtoisie, Eric Myre

♦ Joseph dans Trop sur Vero.tv

Si ce visage ne vous est pas inconnu, c’est normal. L’acteur­­­ et cascadeur québécois roule sa bosse depuis une quinzaine d’années déjà, mais ce sont les Canadiens anglais­­­ et les Américains qui lui ont offert ses personnages les plus marquants. Vu au cinéma dans Suicide Squad et X-Men : Dark Phoenix, puis à la télé dans la série Mohawk Girls, Alain a décroché le rôle de Joseph, un séduisant conférencier, qu’Isabelle va rencontrer dans Trop et qui ne la laissera pas indifférente.

Jacob Whiteduck-Lavoie

Photo courtoisie, bliktv

♦ Billy dans Eaux turbulentes à Artv

L’année dernière, ce jeune homme issu de la réserve algonquine de Kitigan Zibi faisait ses premiers pas sous les projecteurs et a obtenu une nomination aux galas Québec Cinéma et Canadian Awards pour son interprétation dans le film Une colonie. Il sera de la nouvelle minisérie policière franco-ontarienne Eaux turbulentes où il incarnera le fils d’une enquêteuse, jouée par Hélène Florent, travaillant sur un meurtre qui affecte toute une communauté.