/sports/baseball/capitales
Navigation

Une pluie de coups sûrs sourit aux Capitales

Une pluie de coups sûrs sourit aux Capitales
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Dans un match totalisant 24 coups sûrs, les Capitales de Québec ont freiné leur série de défaites à sept parties. En vertu d’une troisième manche explosive et de deux circuits de Jhalan Jackson, les Caps ont filé vers une victoire convaincante de 9 à 4 face aux Champions, hier, au parc RCGT d’Ottawa.

Les Capitales ont connu une troisième manche du tonnerre lors de la partie d’hier, alors que le pointage était toujours à égalité. À l’aide d’un circuit, d’un triple, de deux doubles et d’un simple, les Caps y sont allés d’une poussée de cinq points pour ainsi prendre les devants 6 à 1.

Les frappeurs des Capitales ont même réussi à chasser le partant des Champions après seulement quatre manches, alors que celui-ci avait déjà accordé 10 coups sûrs et permis huit points.

«Ça fait du bien. C’est peut-être une disette de sept parties, mais pour nous ça semblait être une éternité, a lancé après la partie le gérant des Capitales Patrick Scalabrini, visiblement soulagé. Il était temps qu’on réussisse à créer de l’offensive et en plus Karl a bien lancé pour nous ce soir.»

Karl Gélinas effectuait hier son dernier départ de la saison, qu’il qualifiait plus tôt cette semaine de «pire de sa carrière». Malgré trois coups sûrs dès la manche initiale, Gélinas a connu un bon match, ne concédant que quatre points en plus de réaliser trois retraits sur des prises en six manches et deux tiers de travail.

Le bombardier de la Vieille Capitale!

Si les Capitales ont inscrit neuf points, ils doivent une fière chandelle à l’ancien produit des filiales des Yankees de New York, Jhalan Jackson, qui en a produit cinq.

Après avoir frappé un circuit de deux points en troisième manche, le puissant cogneur est revenu à l’assaut en cinquième manche, frappant un autre retentissant circuit bon pour deux points. Le numéro 48 des Caps a aussi fait sentir sa présence en sixième, alors qu’il a produit un autre point à l’aide d’un simple.

«C’est un joueur qui peut sans aucun doute décider de l’issue d’un match à lui seul et ce soir, il l’a fait, décrivait Scalabrini après le match, tout en notant les ressemblances de son joueur avec l’ancien porte-couleurs des Capitales, Kalian Sams. Jackson a frappé deux boulets de canon dans un stade où il est difficile d’en frapper.»

Une première

Le joueur de premier but Zach Wilson a fait plaisir à ses coéquipiers en frappant son premier coup de circuit de la campagne, en deuxième manche. Avec cette frappe, le joueur canadien allongeait à huit sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr.

Les Capitales joueront leur avant-dernière partie de la saison cet après-midi dès 13h35, toujours face aux Champions à Ottawa. En raison du départ du lanceur Scott Richmond avec les Ducks de Long Island, c’est l’artilleur de 26 ans Dany Paradis-Giroux qui sera sur la butte pour les visiteurs. Paradis-Giroux (2-2) en sera à son quatrième départ dans l’uniforme de la Vieille Capitale cette saison.