/sports/football
Navigation

L’aventure de Mathieu Betts à Chicago est officiellement terminée

L’aventure de Mathieu Betts à Chicago est officiellement terminée
JIM YOUNG / AFP Services / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Mathieu Betts n’a pas été sélectionné sur l’équipe d’entraînement des Bears, alors que la formation de Chicago a annoncé, dimanche, l’identité des derniers footballeurs qu’ils ont retenus.

Il s’agit d’une deuxième déception en peu de temps pour l’ailier défensif, lui qui n’avait pas réussi à faire sa place dans la formation partante des Bears. Son nom avait ainsi été placé au ballottage, vendredi soir, mais aucune des autres équipes de la NFL ne l’a réclamé.

En quatre matchs préparatoires avec la troupe de l’entraîneur Matt Nagy, le natif de Montréal a amassé trois plaqués. Il n’a cependant pas foulé les terrains très souvent et était surtout utilisé comme secondeur extérieur.

Cela ne signifie pas pour autant que l’aventure de Betts dans le circuit Goodell est terminée, car l’athlète de 24 ans peut maintenant s’entendre avec une formation comme joueur autonome.

Il pourrait également décider de revenir au pays et jouer dans la Ligue canadienne de football (LCF), où ses droits appartiennent aux Eskimos d’Edmonton. L’équipe albertaine avait appelé son nom au troisième échelon du dernier encan du circuit canadien.

Avant de faire le saut chez les professionnels, Betts a passé quatre saisons avec le Rouge et Or de l’Université Laval. Il y a notamment remporté deux coupes Vanier (2016 et 2018) et établi un record du Réseau du sport étudiant du Québec avec 35,5 sacs du quart en carrière.

Il est aussi l’unique athlète à avoir mis la main sur le trophée J.P. Metras trois fois de suite. Cette distinction est remise au meilleur joueur de ligne des rangs universitaires canadiens.