/lifestyle/health
Navigation

Les fromages en portion individuelle au banc d’essai

Coup d'oeil sur cet article

 Bien que peu écolos, les fromages vendus en portion individuelle sont des plus populaires dans la boîte à lunch ! Les variétés proposées augmentent chaque année, allant de la mozzarella au cheddar, en passant par les fromages fins. Cette semaine, on analyse leurs valeurs nutritives. 

 NOTRE ANALYSE 

 

 38 fromages en portion individuelle (poids de 21 à 21,5 g) ont fait l’objet du banc d’essai. Les teneurs en gras saturés, sodium et protéines, ainsi que la liste d’ingrédients ont servi à notre analyse.   

  •  De 45 à 90 calories 
  •  De 2,5 à 8 g de lipides (de 1,5 à 5 g de gras saturés) 
  •  De 4 à 6 g de protéines 
  •  De 95 à 170 mg de sodium 
  •  De 10 à 20 % VQ en calcium  

 

 

 LA BONNE PORTION ?  

 

 Bien que la portion offerte n’offre pas suffisamment de protéines pour un repas complet, le fromage individuel est un beau complément. Combiné à un fruit ou des légumes, il devient une excellente collation. Les personnes qui ont un taux de cholestérol élevé pourront opter pour les fromages moins riches en gras saturés. Pour économiser et être plus écolo, mieux vaut acheter le fromage en plus grand format et le couper soi-même. Les fromages en deçà de 20 % m.g. sont alors de bonnes options.  

 

 Les meilleurs choix  

 

Photo Chantal Poirier

 Le Mini Babybel Léger l’emporte puisqu’il apporte seulement 45 calories et 2,5 g de lipides (dont 1,5 de gras saturés). C’est donc le fromage le moins calorique et gras du banc d’essai. Sa teneur en protéines est dans la moyenne (5 g) tout comme celle en sodium (140 mg). Il contribue à 15 % des recommandations en calcium. Seul bémol : les substances laitières, et non le lait, figurent en tête de liste des ingrédients. 

Photo Chantal Poirier

 Avec 60 calories, 3,5 g de gras saturés et seulement 115 mg de sodium, le Mini Babybel goût Suisse se classe aussi dans nos meilleurs choix. Sa liste d’ingrédients est plus intéressante que la version légère et il est moins salé.  

 

Photo Chantal Poirier

 Le fromage à pâte ferme Oka L’Artisan est le fromage qui affiche la plus faible teneur en sodium du banc d’essai (95 mg). Il apporte 5 g de protéines et comble 15 % des besoins en calcium. Sa teneur en lipides (6 g) et en gras saturés (4 g) est dans la moyenne. On aime sa liste d’ingrédients épurée.  

 

 Les compromis  

 

Photo Chantal Poirier

 Le fromage P’tit Québec cheddar très doux – léger est peu calorique (60), et affiche une teneur en lipides (4,5 g) et en gras saturés (3 g) raisonnables, bien que moins avantageuse que notre premier choix. On apprécie toutefois sa teneur en protéines de 6 g et le fait qu’il est le fromage le plus riche en calcium du banc d’essai (20 % VQ). Sa teneur en sodium n’est par contre pas parmi les plus faibles (150 mg) et il contient des substances laitières.  

 

Photo Chantal Poirier

 Le fromage effilochable marbré sans nom apporte 60 calories, 3,5 g de gras, dont 2 g de gras saturés, tout en apportant 6 g de protéines et 15 % de la VQ en calcium. Sa teneur en sodium est de 140 mg. On retrouve par contre des substances laitières et du colorant (naturel) dans sa liste d’ingrédients.  

 

Photo Chantal Poirier

 Les fromages effilochables Ficello Zébrés nous plaisent de par leur teneur raisonnable en lipides (3,5 g), en gras saturés (2 g) et un bel apport en protéines (6 g). Ce ne sont pourtant pas les moins salés (150 mg de sodium) : ils contiennent moins de calcium que la moyenne (10 %), et leurs listes d’ingrédients démontrent la présence de substances laitières et de colorants. Ils perdent un peu plus de points que le fromage blanc de la même marque à cause de la présence de colorants. 

Photo Chantal Poirier

 Le fromage effilochable Compliments balance équilibre : torsades de pizza mozzarella affiche des valeurs nutritives identiques au fromage précédant et se place aussi dans nos compromis. La présence d’un colorant naturel (rocou) est toutefois plus intéressante que le colorant artificiel.  

 

Photo Chantal Poirier

 Bien qu’il soit dans la moyenne pour les lipides (7 g) et les gras saturés (4 g), le fromage Black Diamond : Fromage Cheddar Mi-fort (en bâtonnets) est notre 2e fromage le plus faible en sodium du banc d’essai (110 mg). Il se situe donc dans nos choix compromis.  

 

Photo courtoisie Balderson

 Il est difficile de classer les fromages dans nos moins bons choix, car les plus riches en gras affichent normalement des teneurs en sodium modérées. Par exemple, le Balderson : Cheddar est le plus riche en lipides (8 g) et en gras saturés (5 g), mais sa teneur en sodium est acceptable (140 mg) et sa liste d’ingrédients est impeccable. Plusieurs autres choix contiennent 7 g de lipides, dont 4,5 g de gras saturés, alors que d’autres sont plus riches en sodium (170 mg), mais plus faibles en lipides. Bref, aucun ne mérite une place dans nos pires choix !  

   

  

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions