/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Mettre Québec «sur la map»

Le Diamant de Québec.
Photo Stevens LeBlanc Le Diamant de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Avez-vous entendu un gros boum vendredi après-midi ?

C’était le bruit qu’a fait le gros ego de Montréal en tombant du 47e étage de la Place Ville-Marie.

Depuis vendredi, la ville de Québec s’est dotée d’un joyau culturel, d’un bijou de salle : le Diamant de Robert Lepage.

Eh oui, le tourisme culturel international ne passera pas juste par Montréal et son Quartier des spectacles.

Eh oui, Montréal n’est plus le nombril artistique du Québec. La métropole n’a plus le monopole. Et c’est tant mieux.

RIVALITÉ QUÉBEC-MONTRÉAL

Avez-vous vu les images du Diamant, cette salle multidisciplinaire installée à la place D’Youville ? C’est une splendeur ! Vous êtes l’une des 3700 personnes qui l’ont visitée en fin de semaine ? Maudit chanceux !

Dans n’importe quelle ville du monde, l’inauguration du Diamant aurait été saluée comme une avancée majeure. Robert Lepage, c’est l’équivalent de Céline Dion dans le cercle exclusif du milieu culturel international.

On doit se réjouir que ce soit chez nous que la vedette Lepage ait installé ce petit bijou. On doit être fier de s’être doté, collectivement, de ce lieu inspirant qui va attirer des gens de partout.

Oui, ça a coûté cher, n’en déplaise à certains animateurs de radio de Québec : le fédéral a mis 10 millions, le provincial 30 millions, la Ville 7 millions. Et le reste vient de financements privés.

Mais si Montréal a eu sa salle symphonique, je ne vois pas pourquoi Québec n’aurait pas droit aussi à un lieu plus pointu. Et puis, n’oublions pas que le Diamant va présenter des matchs de lutte...

Chaque fois que je vais à Québec, ça me frappe : cette ville est habitée par des amoureux de la culture. Pourtant, à en croire certains pisse-vinaigre montréalocentristes, il n’y a que des péquenots qui vivent là. Vous souvenez-vous de Jean-Sébastien Girard qui avait dit à Radio-Canada, en rigolant, que Québec était « une ville de mongols » ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Chaque fois que je mets les pieds au Musée national des beaux-arts du Québec, les expositions sont bondées, comme cet été, avec Miró. Et on va se le dire : le pavillon Lassonde est une splendeur d’architecture.

Avez-vous vu l’hôtel complètement flyé Monsieur Jean, le Monastère des Augustines, la Maison de la littérature ? Et le nouveau Capitole, avec sa façade vitrée, qui va ouvrir en septembre ? Ça déborde d’originalité !

Robert Lepage a déclaré à mon collègue Cédric Bélanger : « La rénovation du Palais Montcalm, le Capitole, nous, le pavillon Lassonde, l’amphithéâtre, ce sont tous des gestes très importants qui mettent Québec sur la carte sur le plan culturel et qui créent un tourisme culturel. »

Québec, c’est la cousine avec les dents croches que les frais chiés regardaient de haut, mais qui s’est offert une transformation qui la rend tout d’un coup plus... séduisante.

THINK BIG, STI !

Quand je pense au Diamant, au pavillon Lassonde, au nouveau Capitole, un mot me vient à l’esprit : ambitieux. Québec se métamorphose. Même l’Assemblée nationale s’est refait une beauté : le pavillon d’accueil, super moderne, est magnifique !

Québec est une ville bourrée de créateurs de talent, d’entrepreneurs fonceurs (coucou Sylvain Parent-Bédard), de restaurateurs allumés.

Si j’avais les ailes d’un ange, je partirais pour... Québec !

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions