/sports/football/rougeetor
Navigation

Les 49ers au PEPS pour Kétel Assé

Le bloqueur de 6 pieds 7 pouces soulève l’intérêt de cette équipe de la NFL

Rouge et Or Football
Photo Simon Clark Kétel Assé à l’entraînement, mercredi.

Coup d'oeil sur cet article

Un recruteur des 49ers de San Francisco sera présent au PEPS le 22 septembre alors que le Rouge et Or de l’Université Laval accueillera McGill.

Présent au PEPS en mars dernier lors du proday de l’ailier défensif Mathieu Betts et du garde Samuel Thomassin, le recruteur des 49ers tout comme ses collègues des quatre autres équipes de la NFL présentes avaient été intrigués par un gaillard de 6 pi 7 po et 300 livres.

Après avoir échangé avec les recruteurs, le bloqueur Kétel Assé s’était prêté à une séance de mensurations.

« C’est excitant la NFL et tous veulent vivre cette expérience, a raconté le bloqueur du Rouge et Or. Un joueur de ligne offensive avec le gabarit de l’emploi attire des regards, mais je ne dois pas me préoccuper de la présence d’un recruteur au match. J’étais venu pour encourager mes coéquipiers. »

« C’est quand même le fun qu’une équipe de la NFL se déplace pour me voir, mais ma tête n’est pas rendu là, de poursuivre Assé qui a été identifié comme le plus bel espoir senior au Canada par le site CFC. Ma concentration est d’aider mon équipe, gagner des parties et de terminer ma carrière sur une bonne note en remportant la Coupe Vanier. Je veux connaître une bonne saison sur le terrain et à l’école. »

Quand il a quitté Montréal pour se joindre au Rouge et Or il y a quatre ans, Assé avait fait une promesse à sa mère.

« J’avais dit à ma mère que j’allais à Québec pour obtenir un diplôme en premier lieu, a raconté l’étudiant en intervention sportive. Une carrière dans les rangs professionnels ne dure pas éternellement et tu dois préparer ton avenir. Dans le quartier d’où je viens à Montréal Nord, ce n’est pas donné à tout le monde d’obtenir un diplôme. Même si je ne suis pas le meilleur à l’école et que j’ai changé de programme en cours de route, je vais obtenir mon diplôme à la session d’hiver 2021. Avec mon diplôme en poche, je veux redonner aux jeunes de mon quartier. »

Standards

Même s’il est pleinement conscient que pour Assé, on est loin de la coupe aux lèvres, Glen Constantin estime qu’il possède les standards physiques pour aspirer à évoluer dans la NFL.

« C’est trop loin pour affirmer que Kétel va jouer dans la NFL, mais il possède tous les mesurables, a souligné l’entraîneur-chef du Rouge et Or. C’est aussi un bon athlète. C’est un long, long processus, mais ça commence par là. »

« C’est flatteur qu’une équipe de la NFL se déplace pour le voir en action, d’ajouter Constantin, mais il doit demeurer concentré sur sa saison et sa progression. »

Parmi les standards physiques qui ont retenu l’attention, Assé possède un wingspan (l’envergure, avec ses bras en pleine extension) de 86 pouces alors que la moyenne des joueurs de ligne offensive dans la NFL est de 84.

Betts

Le pilote de Laval s’est entretenu avec Betts, vendredi dernier, journée où l’ancien joueur étoile du Rouge et Or a été retranché par les Bears de Chicago.

« Mathieu est déçu, mais il est convaincu d’avoir tout essayé et rien négligé. Il est persuadé qu’il va jouer quelque part cette année et reste à savoir où. »

Ses droits dans la LCF appartiennent aux Eskimos d’Edmonton qui l’ont sélectionné au 3e rang lors du dernier repêchage.

Nouvelles figures face aux Stingers

La ligne tertiaire du Rouge et Or comptera fort probablement sur deux nouveaux partants, samedi, lors du duel contre les Stingers de Concordia.

Remis d’une blessure qui lui a fait rater une partie du camp d’entraînement et le premier match de la saison face au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, Nicolas Viens trépigne d’impatience à l’idée de reprendre le collier.

« C’est ma dernière année et j’ai hâte de jouer, a indiqué Viens. Ça va vraiment vite et je veux jouer toutes les parties. Je veux profiter de chaque moment. Je reprends le retard relié à mon absence pendant une certaine partie du camp. Les gars [Laurence Poirier-Viens et Souleymane Karamoko] ont bien fait pendant mon absence. »

« En raison de ma blessure, je n’ai pas pu m’imposer comme leader comme j’aurais voulu depuis le début de la saison, de poursuivre le produit des Élans de Garneau. Nous sommes une jeune équipe et je veux amener mon grain de sel. Il y a un changement de garde qui s’est produit. »

Quant au vétéran Louis-Philippe St-Amant qui évolue à la même position que Viens, il ratera un deuxième match consécutif.

Vétéran de 5e année

Carl Achy obtiendra lui aussi son premier départ. Frédéric Gagnon est aussi dans la course.

Tout laisse croire que le demi de coin étoile Émile Chênevert ne sera pas en mesure d’affronter les Stingers.

« Je me prépare toujours comme si j’allais jouer, a souligné le demi de coin français qui dispute lui aussi sa dernière campagne universitaire. J’accepte mon rôle, peu importe ce qu’il est. Je n’ai pas encore atteint mon plein potentiel et c’est pourquoi je garde la motivation, même si la situation aux postes de demi de coin ne bouge pas depuis quelques années. »

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions