/news/health
Navigation

Vapotage: mise en garde de Santé Canada

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le ministère fédéral de la Santé a lancé mercredi une mise en garde à ceux qui utilisent des produits de vapotage, leur demandant de surveiller l'apparition de symptômes de maladie pulmonaire.

Santé Canada leur recommande notamment de consulter un médecin en cas de symptômes comme la toux, l’essoufflement, ou l’apparition de douleur thoracique.

«Cette mise en garde fait suite à de récents cas de maladie pulmonaire aigüe et à un décès apparemment lié à l'utilisation de produits de vapotage signalés aux États-Unis, a fait savoir le minisère. Un deuxième décès fait l'objet d'une enquête pour tout lien potentiel au vapotage.»

Selon le ministère, plusieurs patients auraient vapoté des produits contenant du tétrahydrocannabinol (THC) ou de la nicotine.

Ici au pays, Ottawa dit n’avoir pas «connaissance d'éléments probants concernant des cas de maladie pulmonaire similaires au Canada».

Dans tous les cas, les autorités canadiennes travaillent avec leurs homologues américains «pour mieux comprendre leur enquête sur la cause de ces cas».

Santé Canada a également rappelé mercredi que «le vapotage n'est pas sans risque, et ses possibles effets à long terme ne sont toujours pas connus. Les personnes qui ne fument pas, les personnes enceintes et les jeunes ne devraient pas vapoter».