/sports/hockey/canadiens
Navigation

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?

Guide pratique pour épier les jeunes joueurs de l’organisation durant la saison 2019-2020

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Près de 40 espoirs du Tricolore évolueront dans différentes ligues à travers le monde au cours de la prochaine saison.  

Les amateurs du Canadien devront garder un œil bien attentif sur le circuit universitaire américain, alors que six espoirs y joueront la saison prochaine, dont le plus récent choix de premier tour de l’équipe Cole Caufield.   

Même chose en ce qui a trait au Rocket de Laval qui devrait accueillir dans ses rangs les attaquants Ryan Poehling, Nick Suzuki de même que le défenseur Josh Brook. À moins que l’un d’entre eux ne se taille une place avec le grand club...    

Sept espoirs de l’équipe s’alignent quant à eux avec une formation qui se situe sur le Vieux-Continent. Le défenseur Alexander Romanov et l’attaquant Jesse Ylönen, deux espoirs qui ont énormément progressé la saison dernière, évoluent dans leurs pays respectifs, c’est-à-dire la Russie et la Finlande.   

Afin de connaître les équipes à surveiller pour suivre à la trace les espoirs de l’équipe au cours de la saison 2019-2020, le journaldemontreal.com vous propose ce petit guide pratique.   

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
Martin Chevalier / JdeM

LAH   

Rocket de Laval  

Les vétérans :   

Alexandre Alain (AD), Jake Evans (C), Michael Pezzetta (AG), Lukas Vejdemo (C), Hayden Verbeek (C/AG), Antoine Waked (AD), Cale Fleury (D), David Sklenicka (D), Michael McNiven (G).   

Les recrues :   

Ryan Poehling (C), Nick Suzuki (C/AD), Joël Teasdale (AG), Josh Brook (D), Otto Leskinen (D), Cayden Primeau (G).   

Il y a longtemps que le club-école du Canadien n’a pas revendiqué autant de talent au sein de sa formation, particulièrement en ce qui a trait aux joueurs de première ou de deuxième année. Les attaquants Ryan Poehling et Nick Suzuki se joindront à un groupe de jeunes vétérans composé de Jake Evans, Alexandre Alain et Lukas Vejdemo. En défensive, le duo Josh Brook-Cale Fleury occupera le deux tiers du flanc droit et devrait obtenir beaucoup de temps de glace. Dans les buts, le vétéran Michael McNiven sera épaulé par la jeune sensation Cayden Primeau, en qui les dirigeants du CH fondent beaucoup d’espoir.   

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
Joël Lemay / Agence QMI

NCAA   

Badgers de l’Université du Wisconsin
Cole Caufield, AD
Jack Gorniak, AG   

Huskies de l’Université Northeastern
Jordan Harris, D
Jayden Struble, D   

Pioneers de l’Université de Denver
Brett Stapley, C   

Lakers de l’Université Lake Superior State
Arvid Henrikson, D   

Tous les yeux seront rivés sur Cole Caufield la saison prochaine, alors qu’il fera le saut dans les rangs universitaires. Il devrait, dès sa première année, être l’une des pièces maîtresses de l’attaque des Badgers en compagnie de son bon ami Alex Turcotte. À Northeastern, les Huskies pourront compter sur deux arrières prometteurs repêchés par le CH en Jordan Harris et Jayden Struble. Chez les Pioneers, Brett Stapley tentera de répéter ses exploits de la dernière saison alors qu’il avait récolté 19 points en 32 parties en tant que joueur de première année. 

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
ANDRÉANNE LEMIRE/AGENCE QMI

LHJMQ   

Saguenéens de Chicoutimi
Samuel Houde, C
Rafaël Harvey-Pinard, AG   

Il y aura qu'une seule formation à surveiller dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec puisque les deux seuls espoirs de l’équipe à évoluer s’alignent avec les Saguenéens. Cette situation permettra aussi aux amateurs les plus avertis d’observer un certain Hendrix Lapierre, l’un des meilleurs espoirs de la province en vue de la prochaine séance de sélection de la LNH qui se tiendra à Montréal en juin 2020.   

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
MARTIN BAZYL / Agence QMI

OHL   

Storm de Guelph
Cameron Hillis, C   

Generals d’Oshawa
Allan McShane, C   

Greyhounds de Sault-Ste-Marie
Jacob LeGuerrier, D   

Ralenti par les blessures, Cameron Hillis voudra certainement faire oublier la saison 2018-2019. Avec les nombreux départs chez le Storm, il sera de toutes les situations. Même chose pour Allan McShane à Oshawa, qui devrait former l’un des duos les plus explosifs de l’Ontario avec Serron Noel. Le défenseur Jacob LeGuerrier agira à titre de vétéran de la jeune brigade défensive des Greyhounds. 

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
John Morris / Agence QMI

WHL   

Raiders de Prince Albert
Cole Fonstad, C/AG   

Silvertips d’Everett
Gianni Fairbrother, D   

Deux espoirs seront à surveiller dans la Ligue junior de l’Ouest alors que l’attaquant Cole Fonstad, auteur de 73 points la saison dernière, sera sollicité offensivement par son entraîneur à la suite du départ de plusieurs éléments importants. Du côté de Fairbrother, il sera intéressant de suivre sa progression, lui qui a inscrit 10 buts lors de la dernière campagne avec une formation reconnue pour son style ultra-défensif.   

USHL  

Lancers d’Omaha
Rhett Pitlick, C/AG   

L’un des joueurs les plus électrisants du camp de perfectionnement de l’équipe en juillet dernier poursuivra son apprentissage dans la USHL avant de se joindre au réputé programme de l’Université du Minnesota à l’automne 2020.   

BCHL   

Silverbacks de Salmon Arm
Kieran Ruscheinski, D   

Après avoir disputé la dernière saison au sein du circuit Midget AAA dans la région de Calgary, Ruscheinski se joindra à cette formation qui évolue dans le junior A en Colombie-Britannique. Le défenseur de 6 pi 6 po est sans l’ombre d’un doute un projet à long terme de l’organisation. 

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
BOB FRID - AGENCE QMI

Russie   

CSKA de Moscou (KHL)
Alexander Romanov, D   

Neftekhimik de Nizhnekamsk (KHL) ou CSK VVS Samara (VHL)
Arsen Khisamutdinov, AG   

Alors que les activités de la KHL ont déjà commencé, Romanov occupe à nouveau le siège de septième défenseur du puissant CSKA de Moscou, l'équipe championne de la Coupe Gagarine. On souhaite cependant que ses responsabilités augmentent au fil de la saison. Du côté de Khisamutdinov, l’attaquant de 21 ans a été rétrogradé dans la VHL au terme du camp, mais il ne serait pas surprenant qu’il soit rappelé dans la KHL au cours de la saison.   

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
AFP

Finlande   

Pelicans de Lahti (SM-Liiga)
Jesse Ylönen, AD   

Kalpa de Kuopio (SM-Liiga)
Joni Ikonen, C/AD   

Ces deux ex-choix de deuxième tour auront toutes les chances de se faire valoir au sein de leurs équipes respectives. Ylönen occupe déjà une place au sein du deuxième trio des siens après avoir passé la majeure partie de la dernière année au sein des trios 3 et 4 des Pelicans. À l’heure actuelle, Ikonen semble être voué à un rôle plus limité au sein d’une troisième unité, mais il devrait tout de même obtenir beaucoup de temps de jeu en avantage numérique, comme ce fût le cas lors des 13 matchs qu'il a disputés au cours de la dernière saison. 

  

Comment suivre à la trace les espoirs du CH?
AFP

Suède   

Skelleftea AIK (SHL)
Jacob Olofsson, C   

Modo (Allsvenskan)
Mattias Norlinder, D   

RedHawks de Malmö (J20)
Frederik Dichow, G   

Trois espoirs en Suède, trois joueurs qui évoluent à différents niveaux. Après une première saison en dents de scie dans la SHL, Olofsson disputera sa deuxième année dans de biens meilleures conditions avec l'un des meilleurs clubs de la ligue. Du côté de Norlinder, le défenseur au coup de patin fluide disputera une première saison complète à Modo après avoir évolué une partie de la dernière saison chez les moins de 20 ans. Finalement, le gardien danois Frederik Dichow a opté pour le pays aux trois couronnes et se joindra au club des moins de 20 ans de Malmö.