/news/currentevents
Navigation

Jeu sexuel avec son fils: Une juge «étonnée» de la sentence proposée

Coup d'oeil sur cet article

Une juge « étonnée » d’une suggestion commune qu’elle ne trouvait pas assez sévère a refusé d’entériner une peine de 30 mois à un père qui avait agressé son fils ainsi qu’un ami en jouant à « vérité ou conséquence ».

Au printemps 2018, un père de 57 ans avait profité du fait que son fils a invité un ami à dormir à la maison pour inciter les deux adolescents à jouer au jeu « vérité ou conséquence ».

Sur des bouts de papier, l’accusé avait écrit des conséquences, telles que se déshabiller, se masturber et faire des fellations.

Vingt-quatre heures après la sinistre activité, l’accusé avait composé le 911 en pleine nuit pour se dénoncer en disant « je m’écœure moi-même » et en faisant part d’idées suicidaires.

Après son arrestation, du matériel de pornographie juvénile avait aussi été trouvé dans son ordinateur.

Suggestion de 30 mois

À l’étape de la sentence, les deux avocats ont présenté une suggestion commune à la juge Johanne Roy de 30 mois de pénitencier.

Ils ont fait valoir que l’accusé n’avait pas d’antécédents, qu’il avait lui-même été abusé par son grand-père et que les faits s’étaient produits une seule fois.

« Je suis un peu étonnée, a dit la juge en entendant la suggestion. Je m’attendais à une recommandation autour de quatre ans », a-t-elle indiqué.

« Séquelles énormes »

« Les séquelles des victimes d’agressions sexuelles sont énormes », a poursuivi la juge en parlant notamment de l’ami du fils de l’accusé qui, la « confiance ébranlée », s’interroge sur son orientation sexuelle, puisque privé d’une « sexualité normale ».

Le procureur de la Couronne Michel Bérubé a tout de même fait valoir que la peine proposée pour ce genre de crime respectait la jurisprudence, tandis que Me Geneviève Bertrand a rappelé les facteurs qui militaient envers son client.

La juge Roy n’a pas voulu entériner la suggestion sur le banc, préférant analyser le dossier plus en profondeur avant de se prononcer.