/sports/football
Navigation

Mathieu Betts intéressé à se joindre à la XFL?

L’ex-joueur du Rouge et Or étudie ses options après son renvoi par les Bears

Mathieu Betts a été libéré par les Bears la semaine dernière.
photo d’archives, Agence QMI Mathieu Betts a été libéré par les Bears la semaine dernière.

Coup d'oeil sur cet article

Le clan de Mathieu Betts n'écarte pas la possibilité de joindre les rangs de la XFL quand le nouveau circuit amorcera ses activités en février.

Libéré par les Bears de Chicago la semaine dernière, Betts possède un bon allié dans la XFL. Présent aux deux derniers camps d’entraînement du Rouge et Or de l’Université Laval et coordonnateur défensif des Guardians de New York qui disputeront leur premier match le 20 février, Jim Herrmann n’a pas caché son intérêt pour l’ancien ailier défensif étoile des champions de la Coupe Vanier. 

«Je suis content de voir qu’il y a de l’intérêt de la XFL, a mentionné l’agent de Betts, Sasha Ghavami. On ne ferme la porte à aucun scénario et on explore nos options. On n’a pas d’échéanciers pour prendre une décision. La question est de savoir où Mathieu a la meilleure chance de se développer et de continuer de performer. Je parle à plusieurs clubs et Mathieu est sur le radar de certaines équipes.» 

La XFL représente-t-elle une meilleure option que la LCF pour espérer obtenir une autre chance dans la NFL? «La XFL n’est pas un passage obligé pour retourner dans la NFL, a assuré Ghavami. Les deux circuits ont leurs avantages et Mathieu pourrait travailler les points qu’il doit améliorer aux deux endroits. Peu importe le circuit, il doit travailler certains points.» 

L’un d’entre eux est de gagner de la force dans le haut du corps. « Il doit être en mesure de battre le bloqueur devant lui autant en puissance qu’en vitesse, a raconté l’agent montréalais. Il doit pouvoir créer de l’incertitude chez le bloqueur devant lui. Parce qu’il se préparait pour le East West Shrine Game et pour son proday par la suite, Mathieu n’a pas eu de saison morte. La vraie saison morte est souvent entre la première et la deuxième saison chez les pros. Il n’a pas nécessairement besoin de prendre du poids, ce qui pourrait néanmoins arriver, mais il doit gagner de la force dans le haut du corps. » 

Nouvelle position 

En évoluant dans la XFL comme secondeur extérieur comme il l’a fait avec les Bears plutôt qu’ailier défensif dans la LCF et tout au long de son parcours universitaire, Betts améliorait-il ses chances de recevoir un autre appel de la NFL? 

«Dans la NFL, Mathieu n’est pas identifié comme un secondeur extérieur à vie, a expliqué Ghavami. Dans des défensives 43, on retrouve des ailiers défensifs de 6 pi 2 po, 6 pi 3 po et 255 livres. Ça existe.» 

La question est de savoir si Betts se joindra dans un avenir rapproché aux Eskimos d’Edmonton qui l’ont sélectionné au 3e rang du dernier repêchage ou s’il attendra une opportunité dans la XFL. Il ne peut pas terminer la saison dans la LCF et faire le saut dans la XFL à l’hiver. En signant un pacte de deux ans avec les Eskimos, une fenêtre pour la NFL s’ouvrirait toutefois après la saison 2020. 

Dans l’Ouest canadien, certains mentionnent que les Eskimos ont peu de marge de manœuvre sous le plafond salarial et se retrouvent dans une position difficile pour offrir à Betts un contrat digne d’un choix de son rang dès cette année.