/news/provincial
Navigation

À cause du tramway, Cominar revoit son développement autour du IKEA


Lorsqu’il avait été dévoilé en 2018, le projet de l’îlot Mendel prévoyait l’arrivée d’une trentaine de commerçants et 13 unités d’immeubles. Cominar prévoit maintenant établir un nouveau quartier résidentiel sur l’immense terrain situé à proximité du IKEA.
Photo Stevens Leblanc Lorsqu’il avait été dévoilé en 2018, le projet de l’îlot Mendel prévoyait l’arrivée d’une trentaine de commerçants et 13 unités d’immeubles. Cominar prévoit maintenant établir un nouveau quartier résidentiel sur l’immense terrain situé à proximité du IKEA.

Coup d'oeil sur cet article

En raison du tramway, Cominar songe à troquer son projet commercial de 300 millions $ dans le secteur Duplessis à proximité des détaillants IKEA et Décathlon pour y développer un nouveau quartier résidentiel ou industriel, a appris Le Journal.

«La Ville de Québec a confirmé que le site sera desservi par le nouveau réseau de transport en commun avec une station», avance Caroline Lacroix, vice-présidente aux communications. 

«Nous sommes à explorer le potentiel de densification du site avec d’autres types d’usages notamment, bureau, résidentiel et industriel», poursuit-elle. 

Cominar refuse toutefois pour le moment de dévoiler davantage d’information concernant la nouvelle vocation pour le terrain de cinq millions de pieds carrés. Les plans sont aujourd’hui de retour sur la table à dessin. 

Les prochains développements, entre autres, pour la construction de condos ou de maisons, pourraient se faire en partenariat avec une autre entreprise. Des compagnies auraient déjà manifesté de l’intérêt à Cominar. 

Changement au zonage

La direction mentionne également être en discussion avec des responsables à la ville pour des demandes de changement au zonage. 

«Nous souhaitons un site optimal alors il nous faut revoir l’ensemble de la superficie disponible pour bien arrimer tous les usages possibles», avance Mme Lacroix. 

«La patience que Cominar avait il y a deux ans lorsque ce projet a commencé à voir le jour n’est peut-être plus la même qu’aujourd’hui. La confirmation du tramway est une opportunité pour revoir les différents usages», poursuit-elle, n’étant pas en mesure de fournir un échéancier sur la suite des travaux. 

Une hausse de la valeur

Il faut dire que selon différents experts de l’immobilier, les propriétés et les terrains qui se retrouveront à proximité du tracé du tramway devraient gagner en valeur au cours des prochaines années. 

Une étude de la Fédération des chambres immobilières du Québec datant de 2016 indiquait qu’une maison dans un rayon de 1 kilomètre d’une station Métrobus se vendait en moyenne 8,7 % plus cher qu’une propriété similaire à l’extérieur de la zone. 

L’an dernier, lors du dévoilement du projet baptisé l’îlot Mendel, Cominar affirmait qu’une trentaine de commerçants pourrait s’y établir d’ici 2021. Selon les premiers plans, 13 unités d’immeubles devaient sortir de terre. 

Depuis, le géant suédois IKEA et Décathlon ont été annoncés comme détaillants. 

Rappelons qu’initialement, ce terrain était un ancien dépotoir. La Ville de Québec avait vendu le site en 2016 pour 7,8 millions $ à Cominar et au Groupe Dallaire qui ont été chargés de décontaminer l’endroit. 

En contrepartie, la Ville s’était engagée à rembourser 7,8 millions $ de la facture pour les travaux de décontamination. 

L’îlot Mendel en bref  

  • 300 M$ Coût du projet initial pour le pôle commercial 
  • Terrain de 5 M de pieds carrés 
  • Détaillants : Décathlon et IKEA 
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions