/sports/racing
Navigation

Lance Stroll devant son coéquipier; Charles Leclerc le plus rapide

Lance Stroll devant son coéquipier; Charles Leclerc le plus rapide
AFP

Coup d'oeil sur cet article

À bord de sa voiture Ferrari, Charles Leclerc a survolé les deux premières séances d’essais libres, vendredi, à l’aube du Grand Prix de Formule 1 de Monza, en Italie.

Lewis Hamilton, meneur au classement des pilotes, a toutefois prouvé une fois de plus qu’il n’était jamais bien loin. Le pilote de Mercedes a ainsi complété la deuxième session à seulement 68 millièmes de seconde de Leclerc.

Le Québécois Lance Stroll et le Mexicain Sergio Perez, coéquipiers chez Racing Point, ont pris les 15e et 16e places de cette deuxième séance.

Lors des premiers essais libres en matinée, Perez a effectué une sortie de piste, causant l’un des trois drapeaux rouges. Stroll avait pour sa part enregistré le 12e chrono à l’issue de ce début de journée mouvementé.

Leclerc avait été le plus rapide, malgré la pluie, tandis que Hamilton était quatrième.

«La journée a été très ardue à cause de la météo. Nous n’avons pu acquérir du rythme, donc c’est difficile de dire où nous en sommes par rapport aux autres équipes. [...] Les conditions variables ont compliqué notre tâche. Lorsque nous avons placé les pneus secs sur la voiture en après-midi, il y a eu des averses», a expliqué Stroll sur le site de son écurie.

«Plusieurs ont réalisé leur tour rapide tôt dans la séance, quand c’était sec. De notre côté, nous utilisions des pneus optionnels à ce moment-là. Une fois qu’on a changé pour les roues de qualification, la pluie a commencé à tomber, donc on n’a pu tout montrer. Voyons voir ce que les données disent et où il est possible de nous améliorer», a-t-il ajouté.

Néanmoins, le président et chef de la direction de Racing Point, Otmar Szafnauer, reste optimiste.

«Lance a connu des essais libres un peu plus normaux que Sergio, mais nos deux pilotes ont effectué un bon nombre de tours lors de la deuxième séance. C’est dur de juger notre degré de compétitivité en raison de la journée, mais les prévisions météorologiques sont beaucoup plus belles pour la fin de semaine. Nous avons de bonnes chances d’accéder à la Q3 demain [samedi]», a-t-il dit.

Pénalité confirmée pour Lando Norris

En vue du Grand Prix de dimanche, il a été déterminé que Lando Norris, sur McLaren, partira en fond de grille à la suite d’un changement de moteur se résumant à l’introduction d’une nouvelle unité de puissance. Il rejoint ainsi Max Verstappen et Pierre Gasly, pour lesquels des pénalités semblables ont été confirmées à Monza.

Une troisième séance d’essais libres est prévue samedi avant la tenue des qualifications.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions