/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyMathieu Turbide

Renaissance autrichienne

Coup d'oeil sur cet article

Le vignoble autrichien poursuit sa petite révolution, bien à l’est des pistes d’Innsbruck, adossé aux frontières tchèque, slovaque, hongroise et slovène. « En Autriche, rappelait avec une pointe d’humour Willi Klinger, on skie dans l’Ouest et on boit dans l’Est. » Son succès planétaire, l’industrie viticole autrichienne le lui doit en partie. Klinger occupe le poste de directeur général de l’Austrian Wine Marketing Board depuis 12 ans.

Le défi qui se dressait devant lui en 2007 était énorme ! Tant à l’interne qu’à l’externe. Il fallait d’abord convaincre les vignerons de miser à tout prix sur la qualité, pour ensuite faire oublier à des générations de consommateurs la terrible crise (vins contaminés à l’antigel) des années 1980. Klinger a vite remporté son pari : les vignerons l’ont suivi et les consommateurs n’ont pas tardé à apprendre et à propager, eux aussi, la bonne nouvelle.

Aujourd’hui, 24 % du vignoble autrichien est certifié biologique ou en voie de l’être – c’est plus que tout autre pays d’Europe. Les blaufränkisch, zweigelt et st-laurent sont passés de pâles, acides et maigres, à affriolants, frais et guillerets. Les grands vins blancs de terroir ont retrouvé leur lustre d’autrefois. Et même les terroirs moyens peuvent donner vie à un riesling ou un grüner veltliner minéral et cristallin. Parmi tant d’autres, en voici cinq bons exemples.

Grüner Veltliner 2018, Forstreiter Gruuner

Photo courtoisie

Niederösterreich 12,5 %

4,1 g/l | ★★ 1/2 | $ 1/2

Code SAQ : 13657731

Le cépage grüner veltliner couvre près du tiers du vignoble d’Autriche. Bien qu’habillé d’une étiquette comique qui ne paie pas de mine, celui que produit la famille Forstreiter, en bordure du Danube, n’a rien d’une farce. Un vin simple certes, mais typé, bien fait et animé d’un léger reste de gaz qui lui donne des allures de spritz. À l’apéro, on ne demande pas mieux.

Grüner Veltliner 2018, Esterhazy, Le Baiser, Klimt

Photo courtoisie

Burgenland 12,5 %

1,8 g/l | ★★ 1/2 | $ 1/2

Code SAQ : 13632066

La région du Burgenland, qui longe la frontière avec la Hongrie, bénéficie d’un climat un peu plus chaud que le nord du pays et elle est surtout réputée pour ses vins rouges. Cela n’empêche pas ce domaine historique d’y produire un très bon blanc à la fois bien mûr et plus vineux que la moyenne des grüners d’entrée de gamme, mais aussi très digeste. Beau rapport qualité-prix.

Grüner Veltliner 2018, Fritsch

Photo courtoisie

Niederösterreich 12,5 %

2,1 g/l | ★★★ | $$

Code SAQ : 11885203

À l’ouest de Vienne, Karl Fritsch conduit son vignoble en bio depuis 2006 et il signe d’excellents grüners, souvent à des prix très accessibles. En 2018, à la suite d’un été de grande chaleur, il a produit un vin savoureux, au goût de pêche, d’ananas et autres fruits tropicaux, mais sans lourdeur, grâce, entre autres, à un fin minéral qui apporte de la tension en bouche. Complexité et longueur dignes de mention, vu son prix.

Pinot noir 2017, Johanneshof Reinisch

Photo courtoisie

Thermenregion 12,5 %

2,5 g/l | ★★★1/2 | $$ 1/2

Code SAQ : 13058113

Ce vignoble bio est situé au sud-est de Vienne, dans une région historiquement réputée pour la qualité de ses vins de pinot noir. Le 2017 présente au nez les notes fumées et terreuses habituelles, mais avec une chair fruitée qui me semble plus pleine, plus généreuse. Ce qui ne fait pas obstacle à la finesse ni à la fraîcheur. Le vin laisse en finale ces mêmes arômes fumés et organiques qui rappellent la terre au printemps. Déjà prêt à boire.

Pitti 2017, Pittnauer

Photo courtoisie

Burgenland 13,5 %

2,3 g/l | ★★★1/2 | $$

Code SAQ : 12411000

Gherard Pittnauer est apparemment maître dans l’art de produire, à coût modique, des vins dont la qualité est irréprochable et qui traduisent avec sincérité le goût de leur lieu d’origine. Cet assemblage de blaufränkisch et de zweigelt, cultivés en biodynamie dans le Burgenland, me semble encore plus poivré et croquant en 2017. Difficile de résister à son éclat fruité et à son profil hyper digeste, taillé pour la table. Arrivée en succursales prévue à compter du mardi 10 septembre. Soyez à l’affût, il partira vite !


★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com