/sports/hockey/canadiens
Navigation

Tournoi des recrues : huit joueurs qui ont retenu l'attention

Coup d'oeil sur cet article

BELLEVILLE | Sur papier, les Sénateurs d’Ottawa ont la meilleure équipe au tournoi des recrues. Ils ont maintenant deux victoires en deux matchs contre les Jets et le Canadien. Mais il n’y a aucun trophée à gagner à cette compétition. Dans le camp du CH, Joël Bouchard a donné une bonne note à ses joueurs malgré un revers de 4 à 2. Parmi les plus méritants, il y avait deux choix de 7e tour au repêchage, Jake Evans et Rafaël Harvey-Pinard. 

Ils se sont illustrés 

► Jake Evans 

Photo Martin Chevalier

Centre | Un centre responsable et intelligent. Evans a réussi une multitude de bons jeux même s’il se retrouvait souvent contre le trio de Logan Brown.  

► Ryan Poehling 

Photo Martin Chevalier

Centre | Il a un bon sens du jeu et une très bonne vision. Il a formé un bon trio avec Nick Suzuki et Rafaël Harvey-Pinard.  

► R. Harvey-Pinard 

Photo Martin Chevalier

Ailier gauche | Mario Pouliot le décrivait comme un travailleur acharné. L’entraîneur des Huskies avait raison. Harvey-Pinard a du talent, mais aussi du chien.  

► Gianni Fairbrother 

Photo Martin Chevalier

Défenseur | Pour un jeune défenseur de 18 ans, repêché au 3e tour cette année, Fairbrother a montré de belles qualités. Il était calme et il relançait bien le jeu. 

Ils devront faire plus 

► Cole Fonstad Ailier gauche | On s’attend à plus de cet attaquant doué sur le plan offensif et qui a reçu une invitation au camp estival d’Équipe Canada. Il a été invisible samedi.  

 ► Otto Leskinen 

Photo Martin Chevalier

Défenseur | Il aura besoin de temps pour s’adapter à la réalité du jeu nord-américain. C’était une première expérience assez pâle, mais c’était aussi prévisible.  

► Allan McShane 

Photo Pierre-Paul Poulin

Ailier gauche | Il est sorti de sa coquille dans les dernières secondes du match. À l’image de Fonstad, il aura intérêt à générer plus d’attaque.  

► Josh Brook 

Photo Martin Chevalier

Défenseur | Il cherchait probablement à trop en faire et il a fini par se perdre à quelques reprises. Il a commis un revirement bête sur le deuxième but d’Abramov.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions