/opinion/columnists
Navigation

Le Santa Banana du Nord

Coup d'oeil sur cet article

« Bonjour, monsieur. Je suis immigrant, je viens tout juste d’arriver au Québec et j’aurais besoin de quelques informations...

— Vous venez de quel pays ?

— Santa Banana ! J’en avais assez de la corruption qui régnait là-bas, alors j’ai décidé de plier bagage et de venir m’installer dans un État de droit !

— Ouf, vous tombez mal...

— Pourquoi ?

— Parce qu’il y a beaucoup de corruption ici aussi. Tellement qu’on a dû mettre sur pied une commission d’enquête sur la question. On a découvert que dans le milieu de la construction, la corruption est quasi endémique...

— (Déçu) Ah oui ?

— Hé oui ! Mais ne vous en faites pas, on a créé une escouade spéciale pour lutter contre la corruption et arrêter les fraudeurs !

— (De nouveau enthousiaste) Donc, le droit l’emporte !

— Oui, sauf que... Cette escouade n’a plus de chef.

— Plus de chef ?

— Non. Et puis, ça magouille tellement dans cette escouade spéciale qu’on a demandé au Bureau d’enquête indépendant d’enquêter sur les enquêteurs qui enquêtent sur la corruption !

— Mais... vous avez une police provinciale, quand même ?

— Oui, mais le chef de cette police a été écarté, car il aurait posé des gestes de nature criminelle...

— (Stupéfait) Le chef de police a été écarté ?

— Oui. Mais on l’a remplacé.

— Ah, OK.

— Mais son remplaçant vient de démissionner.

— (Éberlué) Donc, cette agence de police n’a pas de chef non plus ?

— C’est en plein ça !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

— Bon... Oublions le système de justice et parlons du système de santé, alors. Vous avez de bons médecins ?

— Certainement ! Ils font partie des médecins les mieux payés au monde !

— Wow ! Vous êtes riches, donc ?

— Non, on est pauvres ! On est tellement sur la paille que le gouvernement fédéral nous a donné 13 milliards de dollars cette année pour nous sortir du trou !

— Et qu’est-ce que vous faites avec cette aide ?

— Plein de choses ! Par exemple, on paie 800 000 $ pour des locaux de maternelle qui en valent 300 000 $...

— Euh...

— Oui, monsieur ! Ce n’est pas parce qu’on tire le diable par la queue qu’on ne peut pas être généreux ! Tenez, il y a quelques années, on a mis en place un système de gestion informatique pour les ministères du gouvernement. Il devait coûter 83 millions. Eh bien, on l’a payé un milliard !

— Un milliard de dollars d’argent public ?

— Yes ! On croit à ça, la social-démocratie, nous autres !

— Et l’environnement ? J’espère que vous protégez l’environnement, quand même !

— Bien sûr ! La preuve : nos écolos sont contre la construction de pipelines !

— Ah, bravo !

— Oui. Vois-tu, mon ami, nous, au Québec, on préfère transporter le pétrole par train ! À travers les villages ! C’est plus sécuritaire !

Et autre preuve qu’on a la nature à cœur : on protège les chiens dangereux !

— Euh... Vous pouvez me conduire à l’aéroport ?

— Quoi, tu as oublié une valise ?

— Non, je veux retourner chez nous ! »