/travel/europe
Navigation

République Tchèque: balade à Prague

Eva 0907 Prague 
MD_Prague_CZ-002
Photo Martin Dupuis Symbole de Prague, le pont Charles, d’une longueur de 515,76 mètres, fut construit entre 1357 et 1380.

Coup d'oeil sur cet article

Le royaume de Bohême, une grande région de la République tchèque, n’a malheureusement pas échappé à la vague d’effervescence touristique. Parfois, ces villes sont victimes du tourisme de masse. À Prague, dans certains endroits tels que la place de la Vieille Ville ou encore le pont Charles, les foules sont parfois si denses que des touristes se bousculent sur les meilleurs points de vue, perche à selfie à la main.

Offrant un coup d’œil sans pareil, ces vieux véhicules datent des années 30. Complètement restaurés, ils sont disponibles pour des tours de ville.
Photo Mathieu Dupuis
Offrant un coup d’œil sans pareil, ces vieux véhicules datent des années 30. Complètement restaurés, ils sont disponibles pour des tours de ville.

Dans de telles circonstances, les voyageurs en quête d’une connexion authentique plus personnelle avec la destination ont du mal à y trouver leur compte.

Tandis que je suis assis buvant un double espresso, constatant la densité de la population touristique, j’en arrive à la conclusion que je dois revoir ma stratégie d’exploration de Prague.

Ma solution : visiter les lieux hors des itinéraires populaires en journée et je visiterai les grands attraits aux premières lueurs de l’aube.

Ville moderne, Prague peut sembler très « vintage » à ses heures. Ici, dans le quartier Malá Strana, deux tramways à l’allure rétro se croisent pour le plus grand plaisir des yeux.
Photo Mathieu Dupuis
Ville moderne, Prague peut sembler très « vintage » à ses heures. Ici, dans le quartier Malá Strana, deux tramways à l’allure rétro se croisent pour le plus grand plaisir des yeux.

Ma balade me conduit dans le quartier Malá Strana. Une zone un peu plus éloignée où l’effort est au rendez-vous.

La rivière Vltava est enjambée par dix-sept ponts dans la ville de Prague. Depuis les hauteurs du parc Letná, la vue sur le vieux Prague est saisissante.
Photo Mathieu Dupuis
La rivière Vltava est enjambée par dix-sept ponts dans la ville de Prague. Depuis les hauteurs du parc Letná, la vue sur le vieux Prague est saisissante.

De longues montées en découragent plus d’un à voir le peu d’achalandage de ces lieux hautement panoramiques. Du haut des collines urbaines environnantes, je découvre des points de vue spectaculaires. Celui offert par le parc Letná offre un coup d’œil unique sur la ville et sur la rivière Vltava, enjambée par plus de dix-sept ponts.

Le « dancing house » est un bâtiment 
situé sur la rue Resslova, bordant la rive droite de la rivière Vltava. Une véritable illusion. Cet édifice datant des années 1990 est l’œuvre des architectes Frank Gehry et V. Milunic disposant d’une liberté artistique quasi sans limite.
Photo Mathieu Dupuis
Le « dancing house » est un bâtiment situé sur la rue Resslova, bordant la rive droite de la rivière Vltava. Une véritable illusion. Cet édifice datant des années 1990 est l’œuvre des architectes Frank Gehry et V. Milunic disposant d’une liberté artistique quasi sans limite.

De retour à l’hôtel après avoir parcouru la ville « des mille tours et mille clochers » dans l’agitation du début de soirée, je règle le réveille-matin à 2 h 50. À l’aube, sous les effets d’une nuit trop courte, je me dirige vers le pont Charles dans une rue déserte. J’ai enfin l’un des endroits les plus achalandés du pays pour moi tout seul.

La Ruelle d’Or, située dans le Château de Prague, est l’une des rues les plus pittoresques de ce quartier.
Photo Mathieu Dupuis
La Ruelle d’Or, située dans le Château de Prague, est l’une des rues les plus pittoresques de ce quartier.

Silencieux et enveloppé d’une douce lueur dorée, les réverbères illuminent les statues gothiques et baroques en me plongeant dans un moment hautement inspirant. J’ai le sentiment de vivre un moment de connexion plus exclusif avec ce classique du voyage qu’est le pont Charles. De retour dans les petites rues étroites qui me ramènent au cœur de la Vieille Ville, je prends le temps d’admirer l’architecture, les détails qui complètent l’ensemble de ce magnifique tableau.

Les cafés qui ouvrent, les boutiques de cristal aux vitrines scintillantes. Ce trajet au parcours étroit rappelle les couloirs d’un labyrinthe. Il me conduit naturellement sur la très colorée, place de la Vieille Ville.

De style gothique, l’église de  Notre-Dame du Týn fut édifiée en 1380. Elle compte parmi les nombreux bâtiments historiques qui enrichissent la place de la Vieille Ville.
Photo Mathieu Dupuis
De style gothique, l’église de Notre-Dame du Týn fut édifiée en 1380. Elle compte parmi les nombreux bâtiments historiques qui enrichissent la place de la Vieille Ville.

Une longue ligne dorée s’étirant sur le pavé uni attire mon attention. Ce rayon de soleil dissimule une perspective unique sur l’église de Notre-Dame du Týn. C’est avec les yeux remplis d’un Prague intemporel que je retourne me coucher quelques heures.