/weekend
Navigation

Une courtepointe musicale pour ses 50 ans

Manon Bédard a travaillé avec l’auteur-compositeur Pascal Allard pour les dix chansons de son nouvel album.
Photo courtoisie, Marjorie Guindon Manon Bédard a travaillé avec l’auteur-compositeur Pascal Allard pour les dix chansons de son nouvel album.

Coup d'oeil sur cet article

Voilà déjà plus de 20 ans que le Québec a découvert Manon Bédard avec son fameux yodle. À quelques mois de fêter son cinquantième anniversaire de naissance, la chanteuse originaire de Saint-Tite arrive avec un nouvel album, Courtepointe. « C’est un beau cadeau de fête ! », lance-t-elle. Le Journal s’est entretenu avec elle.

À quoi ressemble ton calendrier pour les prochains jours ?

« Ce sera très chargé. Je vais faire 12 spectacles en dix jours ! Je vais avoir dix spectacles à Saint-Tite (au Festival Western). C’est bien spécial cette année, parce que j’ai ma propre scène, avec Manon Bédard et compagnie. Je vais avoir 18 artistes que j’inviterai sur scène. À la fin de leur prestation, je ferai un petit duo avec eux. Je dois aussi aller à Montréal pour répéter le spectacle que je fais avec Renée Martel, Annie Blanchard, Laurence Jalbert et Paul Daraîche [le 14 septembre à Saint-Tite]. »

Les dix nouvelles chansons de l’album­­­ Courtepointe ont été écrites par l’auteur-compositeur Pascal Allard. Comment est née cette collaboration ?

« On s’était rencontrés dans un événement à Lavaltrie et ç’a été un coup de cœur tout de suite. Au début, on devait coécrire ensemble, mais quand j’ai vu sa plume, j’ai décidé de lui donner les sujets que je voulais aborder et je l’ai laissé écrire. Il a réussi à faire des chansons pour moi. En plus, je suis une femme et lui un homme, donc ce n’était pas évident ! C’est vraiment un artiste complet qu’il faut connaître. »

« C’est un album très acoustique, avec beaucoup de violons. Il a un son très naturel, organique. Je dis aux gens que je suis contente de leur offrir cette courtepointe qui m’est très particulière. Chaque morceau représente mes valeurs. Ce sont des sujets qui touchent tout le monde, car je voulais que les gens se reconnaissent à travers ça. »

Le vidéoclip pour la chanson Encore­­­ belle nous montre dix femmes qui ont vieilli sous l’œil du public, dont Béatrice Picard, France Castel et Danielle Ouimet. Quel était l’objectif de ce clip ?

« De montrer qu’à chaque âge, on est toujours belle. C’était aussi ma façon d’aborder la maladie d’Alzheimer, qui touche de plus en plus de gens. Le tournage avec ces dix femmes a été une magnifique journée qui va rester gravée dans mon cœur. Je vais m’en souvenir à jamais. »

Sur la pièce Prendre le temps qu’il faut, on t’entend faire ton fameux yodle. As-tu hésité avant de le faire ?

« Je ne pouvais pas passer à côté ! En fait, j’ai déjà sorti un album dans le passé où il n’y avait pas de yodle et certaines personnes me l’avaient reproché. Quand je le chante, les gens me disent qu’ils ne sont pas capables de me suivre. Alors, sur Prendre le temps qu’il faut, c’est un yodle à la vitesse d’une zone scolaire. Je ne dépasse pas le 30 km/h (rires) ! »

Qu’est-il prévu pour l’automne ?

« J’ai ma tournée de l’album précédent, Née country, qui se poursuit jusqu’en novembre. Et après les Fêtes, ce sera la nouvelle tournée qui va commencer. »


► Le nouvel album de Manon Bédard, Courtepointe, est présentement sur le marché. Pour les détails : manonbedard.com.

Manon Bédard a travaillé avec l’auteur-compositeur Pascal Allard pour les dix chansons de son nouvel album.
Photo courtoisie

 

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions