/sports/racing
Navigation

Cyclisme sur route: Antoine Duchesne est «sur la bonne voie»

Coup d'oeil sur cet article

Course après course, semaine après semaine, le cycliste Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) se trouve plus à l’aise sur son vélo, lui qui s’est classé 127e (+2 min 57 s), dimanche, au Grand Prix de Fourmies – La Voix Du Nord, en France.

Son coéquipier français Arnaud Démare a été le meilleur de sa formation et a pris le 47e rang (+12 s). «Ç’a été une belle course et j’ai pu faire du bon travail dans le circuit final», a indiqué Duchesne.

L’Allemand Pascal Ackermann (BORA-Hansgrohe) a été le premier à franchir la ligne d’arrivée en 4 h 46 min 29 s, aux côtés de sept autres coureurs. Il s’agit d’un deuxième titre de suite pour Ackermann au Grand Prix de Fourmies – La Voix Du Nord. Samedi, le cycliste a conclu la Classique de Bruxelles au deuxième rang, tout juste derrière l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal).

Duchesne, qui a subi une intervention chirurgicale à l’artère iliaque de sa jambe gauche au printemps, a remarqué une certaine progression dans ses performances depuis son retour à la compétition, le 25 août dernier. Des douleurs à la fesse sont venues ralentir le processus, mais l’athlète originaire de Saguenay s’y attendait après son opération, notamment en cumulant près de 100 heures d’entraînement au cours du mois passé. Il assure qu’il se sent mieux sur son vélo et se dit sur la bonne voie.

Duchesne sera en action en sol québécois, la semaine prochaine, pour les Grands prix cyclistes de Québec et de Montréal, les 13 et 15 septembre. «Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, je ne suis définitivement pas à mon meilleur. Ça risque d’être un gros peloton et nous avons une bonne équipe, alors je devrais occuper un rôle de soutien», a-t-il fait savoir.

Même s’il est déçu de ne pas être au sommet de sa forme pour l’occasion, le membre de Groupama-FDJ a hâte de pédaler devant ses partisans. «Je trouve ça dommage de ne pas être à mon top, mais il y a trois mois, je me faisais ouvrir l’artère iliaque, a-t-il relativisé. Compte tenu de la situation, ce n’est pas trop mal d’y participer!»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions