/travel/autres-destinations
Navigation

Aventures au réservoir du Poisson Blanc

Des kayakistes devant leur site de camping sur l’île 52A.
Photo courtoisie Des kayakistes devant leur site de camping sur l’île 52A.

Coup d'oeil sur cet article

Trop tard pour camper ? Pas au parc régional du Poisson Blanc, dont la saison de canot-camping (ou de kayak-camping) sur les îles se poursuit jusqu’au 20 octobre.

Accessible par Notre-Dame-du-Laus dans les Hautes-Laurentides, le plan d’eau comprend une centaine d’îles. Une cinquantaine de sites de camping rustique sont aménagés, souvent bordés d’une petite plage où relaxer. L’eau demeure baignable jusqu’à la fin de septembre.

Point de vue au Cap du Sud, accessible seulement par voie d’eau.
Photo courtoisie
Point de vue au Cap du Sud, accessible seulement par voie d’eau.

Camping sur des îles

Avec un bon sac de couchage, une tente et un minimum d’expérience en camping, on peut partir à l’aventure. En canot ou en kayak (à louer), les îles les plus rapprochées se trouvent à une vingtaine de minutes.

Une patrouille nautique assure la sécurité. Le parc offre même un service de transport de bagages dans des barils étanches. Il y a également un service de ravitaillement en bois pour le feu de camp, en eau potable, en glace et en propane.

La spectaculaire Paroi Éléphant.
Photo courtoisie
La spectaculaire Paroi Éléphant.

Sans séjour, on a tout de même la liberté d’explorer le réservoir, puis s’arrêter à une halte avec aire de pique-nique. Pas moins de trois sentiers mènent à de beaux points de vue.

En hauteur

On retrouve également des sentiers avec panoramas à la montagne du Fort. Le sentier des Merisiers, par exemple, rejoint le belvédère du parc, à seulement un kilomètre de distance.

Des kayakistes devant leur site de camping sur l’île 52A.
Photo courtoisie
Des kayakistes devant leur site de camping sur l’île 52A.

Autre point en hauteur : la Paroi Éléphant pour l’escalade, d’une largeur de 100 mètres par une hauteur de 35 mètres. Le site est homologué par la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME).

Une formation de base reconnue par la fédération est d’ailleurs conseillée. Sur la paroi, des ancrages viennent d’être installés pour les débutants avec leur équipement. Le site est spectaculaire.

En bref

  • Nuitée en camping : 45 $ par tente, 60 $ pour 2 tentes
  • À louer : canot et kayak
  • Chiens en laisse admis
  • poissonblanc.org

D’autres idées pour le week-end

Les Sept-Chutes

Au parc régional des Sept-Chutes, à Saint-Zénon, on se rend sur les montagnes abruptes bordant la route 131. Points de vue. Sentiers : de 2 à 7 km de long.

Un verger sur la Rive-Sud

À Saint-Hubert (Longueuil), le Verger de la Savane vaut une halte pour la cueillette de pommes. Tours avec tracteur. Carrés de sable avec jouets.

Des sentiers suspendus

Le Parc Éco Laurentides, à Saint-Faustin-Lac-Carré, se distingue par ses passerelles bordant les lacs. Allez sur les sentiers L’Aquatique et Le Riverain.