/opinion/columnists
Navigation

Une face sombre de l’immigration

Coup d'oeil sur cet article

Une famille musulmane débarquée au Canada en 2016 et comprenant dix enfants avait décidé de marier une de ses filles âgées de 15 ans à un coreligionnaire. Dès 2018, la DPJ intervient à la suite de deux signalements pour abus physiques et psychologiques.

En 2019, l’adolescente fuit le domicile familial et se réfugie chez des voisins. Ses parents et son « fiancé » tentent de reprendre l’enfant, et la police doit intervenir dans la maison des voisins.

La jeune musulmane déclare aux autorités qu’elle refuse de se marier avec celui qu’elle n’aime pas et qui la manipule. Il lui interdit de se maquiller, décide de ses sorties, l’empêche de parler aux inconnus et l’oblige à porter le hidjab. Tout cela avec l’assentiment des parents.

Découvrez À haute voix, une série balado sur les enjeux de la société québécoise contemporaine, par Denise Bombardier.

Mais nous sommes au Québec et ces nouveaux immigrants n’ont à l’évidence pas accepté les valeurs de leur société d’accueil.

Nouvelle réalité sociale

L’adolescente apeurée, accusée par ses parents de déshonorer sa famille, demande à être hébergée en famille d’accueil. Ce à quoi consent le juge du tribunal de la jeunesse, qui ordonne son placement jusqu’à sa majorité. D’ailleurs, le juge n’a rien cru des témoignages des parents. Le tribunal retient que la jeune fille était forcée de se marier contre sa volonté, contre le respect de la loi et contre son droit à la liberté.

Ce triste événement fait partie de la nouvelle réalité sociale du Québec et met en lumière la nécessité de la loi sur la laïcité. Cette jeune musulmane, courageuse et téméraire, se serait-elle confiée à une enseignante voilée ? Aurait-elle eu confiance en une policière voilée ? Et aurait-elle accepté de témoigner devant une juge recouverte de ce signe ostentatoire ?

La laïcité définit notre identité. Elle est soutenue aussi par une majorité d’immigrants à qui elle permet de vivre une liberté nouvelle. Cette adolescente courageuse en est l’incarnation.

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions