/entertainment/shows
Navigation

Le Moulin Rouge recrute à Montréal

Des auditions sont prévues la semaine prochaine pour le spectacle Féérie

FRANCE-RECORD-GUINNESS
Photo AFP Souplesse et agilité sont recherchées chez les danseurs du Moulin Rouge.

Coup d'oeil sur cet article

Le Moulin Rouge est à la recherche de talents québécois. L’équipe du célèbre cabaret parisien sera de passage dans la métropole la semaine prochaine afin de compléter la nouvelle distribution de Féérie, son spectacle attirant quelque 600 000 curieux chaque année.

« On fait le tour du monde pour trouver les meilleurs danseurs de la planète », explique Janet Pharaoh, maîtresse de ballet du Moulin Rouge, en entretien au Journal.

« Et, selon mon expérience, je crois bien que certains d’entre eux pourraient se trouver à Montréal », poursuit-elle, au bout du fil depuis Paris.

C’est ainsi qu’elle posera ses bagages dans la métropole pour rencontrer, mercredi, des danseurs de la région. Elle fera le même exercice à Toronto et Vancouver au cours de la même semaine.

Éthique et rigueur

Il y a un bon moment que Janet Pharaoh n’a pas débarqué à Montréal à la recherche de nouveaux talents (« ça doit bien faire cinq ans », hasarde-t-elle), mais elle avoue conserver un souvenir bien précis des artistes d’ici qu’elle a côtoyés au fil des ans.

Janet Pharaoh a tenu des auditions à Montréal en 2015.
Photo Chantal Poirier
Janet Pharaoh a tenu des auditions à Montréal en 2015.

« Les danseurs de Montréal, et même du reste du Canada, ont une éthique de travail et une rigueur qui se reconnaissent. Ils sont très bien entraînés et ils travaillent bien avec les autres. Ce sont des traits importants dans notre milieu », précise la maîtresse de ballet.

Le processus d’audition sera particulièrement rigoureux pour ceux et celles qui tenteront leur chance devant Janet Pharaoh et Erik Sorensen, chorégraphe résident du Moulin Rouge. Oui, les danseurs devront être talentueux, mais ils devront aussi être conformes à certains standards physiques, à commencer par la taille. Les femmes devront mesurer au minimum 1,75 m et les hommes, eux, 1,85 m.

Strass, paillettes et plumes

Évidemment, ils doivent également présenter des silhouettes impeccables, histoire de mettre en valeur les costumes aguichants sertis de strass, paillettes et plumes ayant fait le renom de l’établissement qui célébrera le mois prochain son 130e anniversaire.

« Les standards du Moulin Rouge sont très élevés », atteste Janet Pharaoh.

FRANCE-RECORD-GUINNESS
Photo AFP

« Les costumes sont époustouflants, alors les corps doivent eux aussi refléter cette beauté. Mais outre la performance et le look, on cherche un certain charisme, ce je-ne-sais-quoi qui permet aux danseurs se démarquer individuellement lors des numéros de groupe », poursuit-elle.

Divisé en cinq tableaux, Féérie compte sur l’apport de 80 artistes sur scène. Depuis sa première création en 1999, le spectacle est reconnu mondialement, tant pour ses costumes flamboyants que ses numéros de french cancan et son aquarium géant.

Aucune date n’a encore été annoncée pour les nouvelles représentations, mais on sait que les danseurs et danseuses auront une formation intensive d’un mois pour apprendre les chorégraphies du spectacle.

♦ Les auditions se tiendront le mercredi 18 septembre, dès midi, au Studio Bizz de l’Avenue Mont-Royal Est.

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions