/news/provincial
Navigation

Effondrement sur le chantier d’Henri-IV : la rue Einstein ne rouvrira pas avant novembre

Effondrement d’une structure temporaire

Une structure en construction a subi des dommages importants il y a trois semaines sur l’autoroute Henri-IV, près des rues Einstein et John-Molson.
Photo Agence QMI, Guy Martel Une structure en construction a subi des dommages importants il y a trois semaines sur l’autoroute Henri-IV, près des rues Einstein et John-Molson.

Coup d'oeil sur cet article

La rue Einstein ne rouvrira pas avant le début du mois de novembre, à la hauteur de l’autoroute Henri-IV, en raison de l’effondrement d’une structure temporaire durant la construction d’un viaduc il y a trois semaines.

L’artère restera jusque-là inaccessible entre les rues John-Molson et Louis-Lumière, a annoncé le ministère des Transports, mercredi. Cette fermeture a été exigée « pour des raisons de sécurité » par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Travaux de démolition

Le 22 août dernier, trois travailleurs avaient été blessés par l’affaissement d’un système d’étaiement supportant les coffrages pendant le coulage d’une dalle de béton.

Le MTQ explique qu’à la suite de cet incident, des travaux de démolition sont requis avant de poursuivre la construction du nouveau pont.

Rappelons qu’un détour est en place par l’autoroute Charest (440) et que l’autoroute Henri-IV (73) demeure ouverte à la circulation. Les accès aux commerces et entreprises de la rue Einstein sont également maintenus.

Échéancier

« Le ministère continue de collaborer à l’enquête réalisée par la CNESST. De plus, tout est mis en œuvre afin de diminuer les répercussions sur l’échéancier de cet automne. L’échéancier global du projet, soit une fin des travaux en 2023, demeure inchangé », insiste le ministère.

Le MTQ espère rouvrir la rue Einstein dans le secteur de l’autoroute Henri-IV « au début novembre ».