/news/transports
Navigation

Voie dédiée analysée sur Robert-Bourassa

Un premier appel d’offres est lancé

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a lancé mercredi un premier appel d’offres pour analyser la forme précise que prendra la voie dédiée dans l’axe du boulevard Robert-Bourassa, entre les boulevards Bastien et Lebourgneuf.

Dans le cadre du mégaprojet de Réseau structurant de transport en commun, il est souvent question du tramway et du trambus. Outre ces deux gros morceaux, le Réseau est composé d’autres éléments, comme les voies dédiées ou les stationnements incitatifs.

En tout, il y aura trois tronçons de voies réservées, qui vont totaliser 16 km, sur le boulevard Robert-Bourassa, sur le boulevard Pierre-Bertrand et dans le secteur de la rue Clémenceau, à Beauport.

L’appel d’offres de mercredi concerne la portion de voie dédiée de 4,2 km située au nord du boulevard Robert-Bourassa. Dans le document, on peut lire que le bureau de projet du Réseau structurant «souhaite réaliser une étude préliminaire d’implantation des voies dédiées sur cet axe».

Les entreprises spécialisées ont jusqu’au 3 octobre pour déposer leurs soumissions.

La compagnie sélectionnée devra notamment réaliser une étude de circulation, une évaluation des scénarios, des plans d’insertion et une estimation des coûts avec plus ou moins 30 % de précision.

Horizon 2031

«Cette étude permettra de dresser un portrait de la situation qui prévaut actuellement en matière de transport et circulation dans la zone d’étude et d’effectuer la prévision de la demande en circulation et analyser les conditions de circulation à l’horizon 2031», indique-t-on.

L’entreprise sélectionnée devra également «identifier les forces et les faiblesses du réseau en place dans le contexte d’aménagement de voies dédiées au transport en commun sur le boulevard Robert-Bourassa et l’aménagement d’une infrastructure de type échangeur à l’intersection Lebourgneuf et Robert-Bourassa».

Selon l’appel d’offres, le fournisseur devra déposer son rapport final au 4 septembre 2020.

D’après le site internet du Réseau, une infrastructure dédiée «est une plateforme où seuls les véhicules autorisés peuvent circuler. Ces voies exclusives permettent surtout d’assurer une fréquence et des temps de transport plus fiables, efficaces et rapides sans alourdir les conditions de circulation générales».