/sports/football
Navigation

Football collégial: le Notre-Dame souhaite rebondir

Le CNDF affronte les Titans samedi après-midi

Le quart Jérôme Rancourt reprendra son poste samedi après-midi face aux Titans de Limoilou.
Photo d’archives, Didier Debusschère Le quart Jérôme Rancourt reprendra son poste samedi après-midi face aux Titans de Limoilou.

Coup d'oeil sur cet article

La saison est encore jeune, mais le campus Notre-Dame-de-Foy se retrouvera dans une situation difficile si jamais il s’incline samedi après-midi face aux Titans de Limoilou.

« On n’a pas connu le départ souhaité, mais on a la chance de faire tourner les choses en fin de semaine, a résumé l’entraîneur-chef du CNDF Marc-André Dion, dont la troupe présente une fiche d’une victoire et deux revers. Dans la défaite contre Saint-Jean-sur-Richelieu, nous étions au-dessus de nos affaires. Toute la semaine, j’ai dû faire comprendre aux joueurs qu’on ne peut prendre personne à la légère. Je n’ai aucun plaisir à coacher des gars qui pensent comme ça. C’est une question d’attitude et l’attitude compense pour bien des choses, dont le talent. »

Le CNDF devra rebondir sans leur quart-arrière partant Raphaël Latulippe qui s’est blessé face aux Spartiates du Vieux Montréal il y a deux semaines. Intercepté à trois reprises face aux Géants, Jérôme Rancourt sera de nouveau aux commandes de l’offensive du CNDF.

« Je vais vivre et mourir avec Jérôme, a imagé Dion. Il possède les habiletés pour rebondir et il est capable de mener l’équipe. Nous avons apporté des changements pour l’aider, notamment en changeant sa préparation de match. Il ne doit pas forcer les choses et éviter de prendre des risques inutiles. »

Du côté des Titans qui viennent de gagner deux parties consécutives après avoir subi un revers en lever de rideau de la saison et qui ont signé leur seule victoire en 2018 face au CNDF, Dave Parent aime ce qu’il voit, mais il ne tient rien pour acquis.

« On aime notre position, mais on veut continuer de monter au classement, a mentionné l’entraîneur-chef. C’est un match très, très important, un match de quatre points. Les deux équipes vont vouloir la victoire à tout prix. On a la chance de monter vers le haut. »

La recrue Pierre-Luc Michaud sera de nouveau aux commandes de l’offensive des Titans.

Retrouvailles

Tombeurs des Spartiates (3-0) en demi-finale l’an dernier ainsi que pendant la saison régulière, les Élans de Garneau (2-1) retrouveront le Vieux Montréal à domicile samedi après-midi après avoir subi leur première défaite de la saison samedi dernier à André-Grasset. « Ils se souviennent sûrement de la défaite du mois de novembre, mais, de notre côté, on se concentre sur 2019, a mentionné l’entraîneur-chef Claude Juneau qui a porté les couleurs et dirigé les Spartiates. Il faudra bien contrôler la boîte parce qu’ils misent sur deux bons porteurs. Malick Meiga est un joueur spécial et il faudra avoir des couvertures étanches. Toutes les équipes sont à notre portée, mais on doit mieux faire dans les trois facettes du jeu. On doit soutenir des séries offensives. À Grasset, nous n’avons jamais été capables de prendre notre rythme. »

À Lévis, les Faucons (1-2) qui ont signé leur première victoire de la saison la semaine dernière face aux Nordiques de Lionel-Groulx recevront la visite des Cheetahs de Vanier (1-2).