/sports/soccer
Navigation

Le Fire de Chicago retourne au centre-ville

Le Fire de Chicago retourne au centre-ville
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Fire de Chicago a annoncé, vendredi, qu’il disputera ses matchs à domicile au Soldier Field en 2020.

Ce changement survient au même moment où le propriétaire principal de la concession, Andrew Hauptman, a décidé de vendre ses parts à Joe Mansueto.

«Ce que le Fire a accompli a transformé le club et la ville de Chicago, a indiqué Hauptman dans un communiqué. Nous avons considérablement accru la présence du soccer et créé un écosystème qui rivalise avec toutes les autres équipes de l’Amérique du Nord. [...] Je sais que notre retour au Soldier Field fera la fierté de Chicago.»

L’équipe de l’Illinois a évolué au Soldier Field de 1998 à 2006 (à l’exception des campagnes 2002 et 2003), déménageant ensuite dans leur propre stade, soit le Toyota Park. Celui-ci peut accueillir environ 20 000 spectateurs et est situé en banlieue de Chicago. De son côté, le Soldier Field, qui également le domicile des Bears de Chicago dans la NFL, peut recevoir plus de 60 000 personnes.